Après Marmara, Donatello et Kuoni, Asia quitte le Snav !

Institutions

Même s’il qualifie son action de "non-événement", Jean-Paul Chantraine quitte bel et bien le Snav et ce n’est pas rien !Le PDG d’Asia vient en effet d’envoyer sa lettre de démission au syndicat, qui, par la voix de Rachid Temal, son secrétaire général, confirme avoir bien reçu la missive. Sans autre commentaire ! "Si j’ai démissionné, c’est pour une raison très simple. Depuis 3 ans, tous les problèmes des TO se discutent au Ceto et jamais au Snav. Je ne vois donc plus l’utilité d’y rester" nous confie le PDG d’Asia. Après Marmara en juin, puis Donatello et Kuoni début octobre, c’est donc au tour du spécialiste de l’Asie de ne plus vouloir collaborer avec le syndicat. Comme ses confrères, Jean-Paul Chantraine lui reproche de ne pas prendre suffisamment en compte les soucis des producteurs et de s’inquiéter davantage du sort des distributeurs. Ce que démentait formellement dans nos colonnes, en octobre dernier, Georges Colson, président du Snav, jurant qu’il "se battait pour tout le monde". Ses propos ne semblent pas avoir convaincu. À qui le tour désormais ? Et pourquoi pas Fram, dont le nom avait été cité à l’époque. Interrogée, la direction du TO toulousain démentait alors fermement avoir démissionné, mais étudiait la question. Sa présidente, Marie-Christine Chaubet, dénonçait cependant l’inertie du Snav et le manque de coopération et de concertation entre son entreprise et le syndicat. L’actuel conflit ouvert entre elle et Georges Colson dans l’affaire Fram pourrait bien accélérer sa décision.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *