Autour des « Engagements du jasmin », Avico fédère l’industrie du tourisme pour relancer la Tunisie

Institutions

Les professionnels du transport aérien et du tourisme soutiennent les Engagements du jasmin, proposés par Mourad Majoul, patron du courtier d'Avico, pour relancer rapidement la destination Tunisie.  Mourad Majoul, président d'Avico, veut aider la Tunisie à retrouver très rapidement ses touristes. D'origine tunisienne, l'homme en étroite coordination avec l’ONTT (Office National du Tourisme Tunisien) et l’ATUGE (Association des Tunisiens des Grandes Ecoles), travaille à mobiliser l’ensemble des acteurs du transport et du tourisme des deux côtés de la Méditerranée (organismes officiels, compagnies aériennes, tour-opérateurs, distributeurs) pour associer leurs efforts et travailler ensemble, sans attendre, à une action de relance qui réaffirme les qualités touristiques de la Tunisie et des Tunisiens à travers une charte, baptisée Les Engagements du Jasmin. Ce projet a reçu un accueil très positif et de nombreux acteurs de poids ont déjà rejoint la dynamique.

– Transport aérien : Transavia, XL Airways, Aigle Azur et Tunisair s’engagent.
– Officiels : le Ministère du Tourisme tunisien apporte tout son support à la démarche
– Tourisme français : le Snav, le Ceto, Go Voyages, Transat et AS Voyages sont parties prenantes.
– Tourisme tunisien : le Groupe UTIC (hôtels Radisson, Athénée et Ulysse), le Groupe TTS (compagnie Nouvelair, réceptif, hôtels) sont les premiers acteurs impliqués.
– Personnalités : Michel Boujenah mobilise les amis de la Tunisie. Les Engagements du Jasmin seront officiellement dévoilés et signés lors d’une grande soirée qui sera organisée à Paris le 10 février prochain.

Pour en savoir plus ou participer à ce projet sans but lucratif ni politique : Mourad Majoul, 01 58 61 27 27, mourad@avico.com

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Bravo et encore bravo !! il serait temps que cela bouge pour aider nos amis professionnels du tourisme à retrouver une vraie vie. Je suis formatrice pour le personnel des étages en hôtellerie, en Tunisie et en France (je repars semaine prochaine sur Monastir et Hammamet) et tous les jours, ils me parlent, via facebook, pour me dire qu’ils n ont pas de travail parce que plus de tourisme. Il faut bouger !! il faut relancer cette machine !! il faut les aider et leur redonner confiance.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *