Ce que les tuteurs de l’AFST ont apporté aux jeunes créateurs d’entreprises

Institutions

Depuis 2011, aux termes d’un accord passé avec l’APST, une cinquantaine d’adhérents de l’Association Française des Seniors du Tourisme (AFST) a encadré 192 créateurs d’entreprises durant leurs trois premières années d’exercice.

L’AFST a souhaité faire le point sur cette expérience. En août dernier, elle a donc réalisée une enquête auprès de la cinquantaine de tuteurs volontaires.

Outre le fait que le tutorat est un accord gagnant-gagnant (les « tutorés » profitent de l’expérience et du réseau de leur tuteur et ce dernier conserve un pied dans la vie active en observant la façon dont ces jeunes actifs s’emparent du monde des affaires d’aujourd’hui), cette enquête livre d’intéressantes informations sur le profil de ces créateurs d’entreprises de tourisme.

  • 70% des tuteurs soulignent que ces nouveaux entrepreneurs méconnaissent le fonctionnement du marché du tourisme et de ses instances (tour-opérateurs, agences, Entreprises du Voyages, APST). C’est la conséquence directe de la nouvelle disposition permettant de travailler dans ce secteur sans posséder de diplôme spécifique au tourisme.
  • Cette nouvelle génération a une appétence pour le travail solitaire. L’ordinateur assurant la plupart de leurs contacts ! Leurs connaissances des outils technologiques et leurs capacités à utiliser les réseaux sociaux tout en se passant d’intermédiaires sont, aux yeux des tuteurs, bien représentatifs de cette génération. Pour eux l’internet et le référencement Google sont la solution.
  • Motivation et dynamisme sont les premières qualités observées. Viennent ensuite créativité et innovation, suivis de courageux et travailleurs.

On remarque « qu’enthousiasme ou vocation, marqueurs de l’ancienne génération n’apparaissent pas ».

 

  • A contrario les lacunes observées sont l’absence de véritable plan marketing et d’action commerciale conséquence de la méconnaissance du marché qu’ils remplacent par de la technologie.
  • la gestion et l’analyse de risques sont également un maillon faible.
  • L’ensemble des tuteurs constatent que le métier d’aujourd’hui par rapport à celui d’hier est caractérisé par la réduction des intermédiaires, l’utilisation de l’informatique et des réseaux sociaux, l’absence d’agences physiques et de brochures, le repli sur soi, et l’indépendance vis-à-vis des institutions.

 

Face à ce constat, les tuteurs ont un rôle important.

Ils :

  • aident à coller au marché réel en réorientant éventuellement le projet initial, en leur donnant des contacts.
  • insistent sur l’importance du commercial et les informent sur les moyens à utiliser. Le référencement Google ne peut pas le remplacer.
  • encouragent à prendre du recul, à anticiper, à échanger.
  • informent sur les services des instances professionnelles : Entreprises du Voyage et APST.

Sur les 192 entreprises ayant bénéficié de cet accompagnement un peu plus de 120 fonctionnent encore.

 

Pour adhérer à l’Association, il suffit d’en faire la demande au mail suivant  afst@afst-asso.fr

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *