Commission zéro : Tourcom Affaires ne se voile pas la face

Institutions

Le réseau rencontre ses adhérents.
Elaboration de plusieurs solutions.
Tourcom Affaires se porte plutôt bien. Comme l’explique Patrick Loison, son président : « Nous comptons aujourd’hui 235 agences et en 2003 notre volume BSP a progressé de 7 % par rapport à 2002. » Il ajoute : « En outre, quasiment tous nos incentives, excepté certains sur l’Asie, ont été atteints l’année dernière. » Pour mémoire, début 2002, le réseau « affaires » de Tourcom comptait 180 agences. En ce moment, ce qui occupe Patrick Loison, c’est la perspective de voir s’évaporer dans un proche avenir les commissions des agences de voyages. Le réseau semble avoir fait sien l’adage disant que « gouverner, c’est prévoir ». En d’autres termes, « ce n’est pas parce qu’on est contre la commission zéro qu’on ne doit pas s’y préparer ». Concrètement, Patrick Loison est donc en train d’organiser des réunions avec ses agences, « de la région parisienne comme de province » pour, dit-il, « profiter de leurs expériences et de leurs idées ». Le but étant d’être à même de proposer 2 ou 3 modèles de rémunération aux adhérents Tourcom « au plus tard au moment de la prochaine convention du réseau ». Il ne s’agit pas, par exemple, d’expliquer aux agences ce que sont des « transactions fees », mais plutôt de leur donner des formules pour les calculer. Patrick Loison estime qu’il faut toutefois attendre qu’Air France clarifie sa position « pour que nous puissions ajuster nos modèles ». Il précise : « Normalement, le contrat actuel court jusqu’à fin 2005, mais la clause dite de revoyure peut jouer pour la dernière année. » Le réseau volontaire devrait mettre en place un cycle de formation sur ce sujet durant le troisième trimestre 2004. Parallèlement, une lettre d’information Tourcom Affaires trimestrielle sera lancée en mars prochain.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *