Flashmob: au SMT, les étudiants en tourisme dansent pour l’Ecpat

Institutions

Ça s’est passé cet après-midi sur le parvis du Pavillon 4 du parc des Expositions de la porte de Versailles. Dans le cadre du Salon mondial du Tourisme, quelque 300 étudiants ont porté haut les couleurs de l’association de lutte contre le tourisme sexuel lors d'une opération de "flashmob".‘Mobilisation éclair !’ Vous savez, ces chorégraphies réunissant un maximum de personnes pour un événement précis à un moment donné. Très populaire aux USA et partout ailleurs chez les jeunes gens, la Flashmob mobilise les énergies. Les étudiants d’une dizaine d’écoles de tourisme de Paris, Guyancourt, Compiègne, Nice, Torcy… l’ont prouvé (voir photos ci-dessous). Ce vendredi 21 mars, sur le Salon mondial du Tourisme, ils étaient près de 300 à danser sur la chanson ‘A Na morada’ du chanteur brésilien Carlinhos Brown pour soutenir l’action de l’Ecpat.
L’Ecpat, qui lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme, est fortement engagée cette année sur la sensibilisation des touristes et supporters de football dans le cadre du Mondial de foot au Brésil (lire), en juillet prochain.
Présente sur le SMT, l’association a trouvé avec cette opération, qui s’est déroulée à l’entrée du salon en début d’après-midi, une façon ludique et artistique de faire passer son message au public ainsi qu’à ‘vous, étudiants et futurs professionnels du tourisme’ a déclaré Anko Ordonnez, responsable de la communication de l’Ecpat. ‘Il y a quelques jours, a-t-il rappelé, les joueurs de football Juninho et Kaka se sont eux aussi engagés dans cette campagne.’
"Le Brésil connaît un grave problème de prostitution enfantine" a souligné Anko Ordonnez. La police du pays estime en effet à 250.000 le nombre de victimes de cette forme d'exploitation sexuelle. Les supporters de football peuvent être amenés à devenir des touristes sexuels occasionnels. Il faut donc leur rappeler qu'ils encourent entre 3 et 7 ans de prison. "On attend de nos compatriotes beaucoup de
responsabilité et un comportement qui fasse honneur à la France"
a déclaré à l'AFP à ce sujet Hélène Conway, ministre déléguée  aux Français de l'étranger, en voyage à Rio le 21 mars.
Au parc des Expositions, tous les jeunes étudiants portaient un t-shirt jaune rappelant la couleur du drapeau brésilien et affichant dans le dos le logo "Don’t look away" (ne détournez pas le regard) de la campagne de l'Ecpat.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *