Isabelle Cordier quitte Fram

Institutions

Isabelle Cordier quitte ses fonctions de directrice générale de Fram. C’est Michel Quenot, ancien directeur du TO chez Look Voyages, qui la remplacera à compter du 3 avril.

 

Officiellement, Isabelle Cordier part pour « raisons personnelles et familiales » après plus d’un an à la tête de Fram qu’elle a contribué à remettre sur les rails depuis sa reprise par LBO, l’actionnaire principal de Karavel-Promovacances. Michel Quenot, 54 ans, est diplômé de l’Ecole de Commerce de Paris. Il a occupé diverses fonctions de direction chez Vacances Transat de 1989 à 2003. Il a ensuite été directeur d’exploitation de Look Voyages de 2003 à 2010, avant d’être directeur du TO de Look.

 

Dans un communiqué, Isabelle Cordier précise qu’elle quitte Fram « alors que les indicateurs rebasculent progressivement vers le vert. C’est un choix personnel que j’ai longuement mûri. Il reste du chemin à parcourir mais cette belle marque a de très beaux jours devant elle. Je suis fière d’avoir remis Fram dans le cœur de la distribution BtoB et d’avoir participé à son redressement à un moment charnière de sa longue histoire. Je salue l’implication de tous les salariés qui m’ont accompagné dans cette aventure très intense. Je garderai toujours beaucoup d’affection et de respect pour cette marque et ses équipes ».

 

Pour sa part, Alain de Mendonca, président de Fram, se réjouit de l’arrivée de Michel Quenot, « un professionnel aguerri pour qui j’ai un grand respect, je suis certain qu’il va beaucoup apporter à Fram ». Il ajoute : « Dans le contexte de concentration actuelle du secteur du tourisme, la présence d’un TO généraliste français en bonne santé est plus que jamais nécessaire pour que la distribution française garde son indépendance et ne se retrouve pas à genoux comme cela s’est produit dans les autres pays européens ».

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *