L’APST choisit BFM pour asseoir sa notoriété auprès des consommateurs

Institutions

L’APST a choisi le groupe BFM pour toucher le grand public. Un message radio sera diffusé sur les ondes de BFM Business en octobre (178 spots de 30 secondes) et l’association, toujours en octobre, parrainera les bulletins météo de BFM TV (576 passages de 8 secondes).

La commission « communication grand public », présidée par Antoinette Raymond (Verseau Tourisme) est parti de ce constat : seul un voyageur sur 20 connait l’APST et son rôle, il faut donc gagner en notoriété. C’est l’agence Leon Travel & Tourism qui a été retenue pour accompagner l’association. Quelque 500 000 euros ont été débloqués pour la diffusion d’un spot radio (BFM Buisiness) et TV (BFM TV) qui mettront en vedette la coccinelle, « à qui l’on prête depuis toujours des prodigieux pouvoirs » tout au long du mois d’octobre 2017. Avec elle, le client pourra « partir et revenir sans souci ». La campagne se poursuivra en 2018 et 2019. Comme l’a précisé Alix Philipon, présidente de l’APST, elle ne pourra être réussie que si elle est relayée par les adhérents et leurs collaborateurs.

Par ailleurs, Alix Philipon a, dans son discours, félicité les membres de la commission : « Notre association va bientôt atteindre les 4/5e du marché et doit être la caisse de garantie des professions du tourisme. Elle doit privilégier le dialogue, l’échange et la participation « active » des élus, des adhérents et des permanents. A cet égard, la préparation de la campagne de communication est un exemple significatif. Elle a été construite et réalisée par un travail de groupe mené de septembre à fin décembre, au travers six ateliers, avec 45 participants dont 18 élus, 14 adhérents et 6 permanents. Ils ont pu ainsi présenter plus de 25 propositions dont la quasi-totalité a été retenue et validée par le conseil d’administration du 1er mars dernier ».

Des forums qui réuniront les adhérents seront animés par BFM TV à l’occasion d’un roadshow annuel qui passera par Lille, Marseille, Lyon, Strasbourg et Rennes. Ils seront diffusés en direct via Facebook Live pour ceux qui ne pourront pas se déplacer dans ces villes. Les réseaux sociaux sont d ‘ailleurs  une priorité pour l’association qui relooke son site Internet avec comme objectif de le rendre plus pratique pour toutes les cibles, adhérents, collaborateurs, consommateurs et journalistes. Objectif affiché : atteindre 5000 fans sur Facebook contre 500 aujourd’hui. Alix Philipon rappelle aussi que cette campagne doit permettre à l’association de se distinguer de ses concurrents en mettant en avant « la garantie en services » qui n’est pas proposée par les autres garants. « Il faut prendre en compte le fait que l’APST n’est plus en situation de quasi-monopole ». En 2016, l’APST aura fait voyager 2397 individuels.

 

  • Confédération du tourisme : Alix Philipon fait une mise au point

Si Alix Philipon s’est dite « favorable » à ce que l’APST intègre la « confédération du tourisme », elle a tenu à préciser que ce n’était pas encore fait. Déjà, parce qu’il faut l’accord du conseil d’administration et, aussi, le feu vert des pouvoirs publics dans la mesure où il sera alors nécessaire de modifier les statuts de l’association.

  • Elections : les cinq élus au conseil d’administration

Laure Tre-Hardy (Art Accueil Voyages à Tarbes).

Michelle Laget Herbaut (Voyages C.Mathez, Nice).

Albane Cottin (Exotis, Prêtreville).

Georges Cid (Cid Voyages, Villefrance de Rouergue).

Jean-Luc Dufrenne (Génération Voyage, Lille).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *