L’association des Chats Associés du Tourisme compte déjà 40 membres

Institutions

Partant du constat qu’aucune organisation professionnelle ne s’occupait de leurs intérêts, les chats prennent leur destin en main avec le lancement d’une association professionnelle, les Chats Associés du Tourisme (CAT). Moins d’un mois après son lancement, elle compte déjà 40 membres.

Les chats se rebiffent. Dans un communiqué, ils expliquent que « plus d’un professionnel du tourisme sur trois est notre esclave au quotidien… ». Il est donc surprenant « que les associations et institutions professionnelles du tourisme dédaignent à s’occuper publiquement de nos propres
ntérêts. A‐t‐on déjà assisté à une conférence de l’association des « Seniors du Tourisme » sur les enjeux de déplacement des vieux matous, un atelier des « Femmes du Tourisme » sur la promotion des minettes tricolores, un workshop des « Entreprises du Voyage » sur la fiscalité des packages félino‐compatibles, un coup de gueule de l’«Association des Journalistes du Tourisme » sur notre exclusion des voyages de presse, un espace félin sur l’IFTM
Top Resa ou le Salon Mondial du Tourisme « .

Pour les félins, « l’urgence était de créer cette association pour défendre (nos) intérêts, nous‐mêmes, en toute liberté et indépendance conformément à (notre caractère) ».

Le manifeste ci‐dessous pose les jalons de notre militance dont la partie la plus visible se dévoile via la page facebook.

Manifeste pour la cause des chats dans le tourisme
C’est autour de quelques croquettes et d’un bol d’eau offerts par un généreux sponsor que CAT est née le 14 mars 2019 lors du Salon Mondial du Tourisme à Paris. En miaulant sur l’état du monde et les enjeux de notre profession, nous, minous‐minettes pros du tourisme, avons dû nous résoudre à nous constituer en association pour une meilleure promotion de nos intérêts catégoriels au sein de l’industrie des voyages. Nous qui passons plus de 80% de notre temps à nous reposer, nous détendre, nous prélasser – les 20% restant étant consacrés aux activités sportives, ludiques, de découverte et gastronomiques – pensons avoir toute légitimité pour exprimer avis autorisés sur l’industrie du farniente, de l’excursion et de la bonne bouffe. Par ailleurs, notre proximité avec nos esclaves
humains, eux‐mêmes très engagés dans la profession, que nous observons sans en avoir l’air, assoit notre expertise en matière touristico‐féline. Parmi les activités de CAT : ronrons et coups de
griffe selon humeur du jour, « Miaou Awards » récompensant quand bon nous semble les professionnels cat‐friendly, longues siestes, défense de la cause féline dans le tourisme (et des fauves, voire des canidés quand nous sommes bien vissés)
et toute autre initiative que nous jugerions utile aux intérêts des minettes, matous et autres animaux à poils et à moustaches. Nous n’écartons pas
l’opportunité de futurs gueuletons, pince‐ fesses et happenings félins.

Tout ami et contributeur de la page
facebook  est réputé membre de l’association CAT qui se veut résolument libertaire et ouverte à toutes les diversités de chats, reconnus en pleine égalité, indépendamment de leurs qualités respectives (angoras ou sans poil, de race ou de gouttière, castrés/stérilisées ou en pleine forme sexuelle, discrets ou bavards, toilettés ou véritables nids à puces…). Nous fondateurs, nous réservons le droit à l’anonymat et à la tranquillité, car nous voulons rester peinards et bien planqués au chaud dans les cachettes dont nous aimons garder le secret. Notre mot d’ordre : chats du tourisme de tous les pays, unissez‐vous !
assocat.info@gmail.com

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *