Le Cediv prépare des sites pour ses adhérents

Institutions

Disposer d’un outil de vente sur le Net pour ses clients.
Une présentation devrait avoir lieu lors de Top Résa.
Encore du travail pour homogénéiser l’offre des TO.
Adriana Minchella, présidente du Cediv, et son conseil d’administration devraient être en mesure de présenter lors du prochain Top Résa un site Internet B to C que chacun des adhérents pourra s’approprier. Il s’agit en somme que tous les indépendants puissent disposer d’un outil de vente sur le Web. « Le site sera aux couleurs des agences, explique Adriana Minchella. Chaque distributeur pourra choisir son tour-opérateur. » Le site, qui fonctionne déjà, a déjà séduit une dizaine d’agences. Il n’en est toutefois qu’à ses débuts. Il faut encore trouver les moyens techniques avec des tour-opérateurs pour que l’offre apparaisse de manière homogène sur le site. « Par exemple, les pages de Marsans ne sont pas les mêmes que celles de Marmara », explique Adriana Minchella qui doit aussi rencontrer dans les prochains jours Kuoni. Elle estime qu’un site Internet doit, par exemple, montrer une photo de chaque destination proposée par opérateur. Le principe du site : les offres sont présentées par destination et type de formule (hôtels, séjours, circuits, croisières…). L’internaute clique ensuite sur le pays choisi, et les offres des tour-opérateurs référencés apparaissent. Il peut alors, selon ce qu’il préfère, préréserver ou payer en ligne. Ainsi, par exemple, 19 produits balnéaires sont recensés sous la destination Egypte (Etapes Nouvelles, Fram, Kuoni). Go Voyages ou Holiday Autos devraient être aussi partenaires du Cediv dans le cadre d’une marque blanche. « Dernières minutes », « coup de cœur » ou encore « sélection du mois » sont autant de rubriques présentes pour animer le site. Enfin, Adriana Minchella estime que ce développement démontre bien que « les agences de voyages et les tour-opérateurs peuvent travailler ensemble ». Rappelons que le Cediv a déjà lancé un portail (www.cediv.org) : maîtriser l’outil Internet est bien l’un des défis que s’est lancé le groupement d’indépendants. Il se donne en tout cas les moyens de réussir.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *