Le gouvernement met en place un dispositif de veille sur le tourisme

Institutions

Le but est d’élaborer des tableaux de bord pour aider à la décision.
Édition d’un bulletin électronique Veille-Info-Tourisme pour les décideurs.
Regarder ce qui se fait de mieux sur d’autres marchés et en tirer les leçons.
Gilles de Robien, ministre des Transports et du Tourisme, avait annoncé lors de Top Résa la mise en place d’un dispositif national de veille à caractère stratégique pour le tourisme français. Ce dispositif, qui vient d’être officiellement lancé, utilise les compétences d’experts identifiés issus de la direction du Tourisme, de Maison de la France, de l’Agence française de l’ingénierie touristique (Afit) et du Conseil national du tourisme. Il s’agit d’investir dans la prospective, la veille et l’intelligence afin « d’élaborer de véritables tableaux de bord d’aide à la décision ». Il se traduit aujourd’hui par l’édition d’un bulletin électronique Veille-Info-Tourisme destiné aux acteurs économiques et aux décideurs publics. Après une phrase expérimentale, il devrait s’enrichir des contributions d’experts venant des secteurs de la recherche, du transport et des industries touristiques. Cette réflexion commune « doit permettre d’élaborer des propositions concrètes en matière de développement durable du tourisme et de consolidation de la France comme première destination touristique mondiale ». Bruno Faréniaux, directeur du Tourisme, souligne qu »‘il est vital de pouvoir mesurer ce qui fait le tourisme mais aussi et surtout de le comprendre et, au-delà, de pouvoir anticiper ses évolutions ». Il précise : « Un bon travail de veille consiste d’abord à regarder ce qui se passe ailleurs et à en tirer les leçons. Méditons l’exemple de l’Italie, dont le gouvernement central a abandonné il y a quelques années le pilotage national du secteur touristique. Méditons aussi la stratégie offensive et créative de nos voisins espagnols. » Enfin, « le tourisme n’est pas seulement l’affaire de l’administration mais doit être l’affaire de tous, professionnels, acteurs du tourisme, mais aussi décideurs économiques et politiques ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *