Les bons comptes de l’APST

Institutions

A l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la convention des Entreprises du Voyages, Alix Philipon, présidente de l’APST, pouvait afficher sa satisfaction.

En effet, le fonds de garantie de l’APST est aujourd’hui de 23 millions d’euros, grâce à des excédents qui oscillent entre 3 et 5 millions d’euros à chaque exercice depuis qu’Alix Philipon a pris la présidence de l’association. « On me dit que j’ai de la chance mais mieux vaut porter chance que la poisse, s’amuse-t-elle, chaleureusement applaudie. Ce n’est pas que de la chance, je suis entourée par une très bonne équipe ». Elle se félicite ainsi que 80% des 3700 adhérents de l’APST ont utilisé au moins une fois un service de l’APST. Elle est aussi satisfaite des retours de grosses entreprises comme TUI et ne désespère pas d’en faire adhérer de nouvelles « je suis tenace ». Alain Capestan, directeur général de Voyageurs du Monde, présent dans la salle, s’est peut être senti visé… Lors de cette intervention, les participants auront pu se rendre compte que les instances professionnelles avaient visiblement appris à travailler ensemble pour mener à bien des combats communs. Comme l’a dit François-Xavier Izenic, animateur du congrès, « il n’y a pas si longtemps, il aurait été impossible de convier sur scène les président de l’APST, du Seto et du Snav (EDV). »

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *