Les EDV Ile-de-France cherchent des candidats pour leur CA… au Portugal

Institutions
Lionel Rabiet, président des Entreprises du Voyage Ile-de-France.

PHOTOS – La chambre régionale des Entreprises du Voyage va renouveler son conseil d’administration cette année. Lionel Rabiet, son président, a fait un appel à candidatures. L’ambassade du Portugal à Paris a reçu les EDV Ile-de-France avec des ambitions en termes de voyages.

 

C’est la tradition: les institutions du tourisme au mois de janvier réunissent adhérents et amis autour d’une galette des rois. Les Entreprises du Voyage Ile-de-France n’y ont pas dérogé. Jeudi 23 janvier dans la superbe ambassade du Portugal en France, à Paris dans le 16e arrondissement, les invités ont pu déguster des spécialités à commencer par des vins de porto, sans oublier bacalhau (morue), pasteis de nata (mini-flans), brioche du roi ou de la reine, etc. Discours officiels, échanges professionnels et discussions complices ont circulé mais le lieu de la prochaine convention des EDV Ile-de-France, du 25 novembre au 2 décembre, est resté secret.

photos ©CorinnePalomino

Environnement et réceptif en Ile-de-France

Pour les Entreprises du Voyage (EDV) d’Ile-de-France, ce fut aussi l’occasion de dresser un rapide bilan de la mandature écoulée (ateliers juridique, emploi, numérique) et de lancer des pistes pour la nouvelle. Sans surprise Lionel Rabiet a annoncé qu’il était candidat à sa propre succession comme président. Mais il a aussi appelé les bonnes volontés parmi les professionnels du tourisme à s’engager et se déclarer. 12 postes doivent être renouvelés au conseil d’administration des EDV Ile-de-France. Les adhérents seront appelés à voter. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 31 janvier, à adresser à Valérie Boned, secrétaire générale des EDV.

 

Lionel Rabiet propose deux sujets à développer pour les EDV aux niveaux national et francilien: le réceptif qui représente « 300.000 emplois à Paris » et l’environnement sur lequel il faut « former » (les agents de voyages), « informer » (les médias des bonnes pratiques du secteur) et pour lequel il faut « transformer » l’industrie du voyage avec un objectif à zéro carbone. La campagne est lancée!

 

Des nouveautés à programmer au Portugal

Devant les professionnels du tourisme franciliens, l’ambassadeur, Jorge Torres-Perreira, a évoqué  la prochaine saison culturelle croisée France-Portugal. De juillet 2021 à février 2022, « la programmation générale mettra l’attention sur des villes et des lieux moins connus », a déclaré l’ambassadeur. Jean-Pierre Pinheiro, directeur de l’OT du Portugal en France, a souligné que le marché émetteur français a crû de 4% en 2019, tout en notant « un fléchissement des tour-opérateurs ».

 

Néanmoins, le Portugal étoffe son offre hôtelière. « Il aura 180 nouveaux hôtels dans les 3 ans et 60 ont déjà ouvert en 2019 » a annoncé Jean-Pierre Pinheiro.  Il bénéficie aussi de nouvelles liaisons aériennes directes comme le Paris Orly-Faro d’Air France ou le Paris-Funchal de Transavia. Plusieurs thématiques permettront de créer des voyages comme l’oenotourisme ou le très tendance slow travel le long de la RN2. Le pays entend aussi booster la filière Mice: un budget ad hoc pourra soutenir des groupes. Enfin, le directeur de l’OT a invité les professionnels français à « penser aux Açores » où la région peut contribuer aux affrètements de vols.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *