Les Français prêts à des sacrifices pour partir

Institutions

Plus de séjours marchands en 2004 par rapport à 2003.
Les internautes partent bien plus que les non-internautes.
La réservation en ligne a progressé de 4 % sur un an.
Avec la complicité du cabinet Raffour Interactif, Opodo vient de livrer les résultats de son baromètre 2005 (*). Les résultats sont surprenants, voire spectaculaires. Selon l’étude, deux millions de Français de plus ont consommé des séjours marchands en 2004, soit une « augmentation significative » de 10 % comparé en 2003. Et 52 % des Français partis en long séjour en 2004 se déclarent prêts à sacrifier d’autres postes budgétaires pour pouvoir partir. Petra Friedmann, directrice d’Opodo France, ne cache pas sa satisfaction. « C’est la fin d’une exception. Les Français partent plus et payent pour partir. » Autre enseignement : « 9,7 millions de Français projettent de réaliser des séjours thématiques ». Parmi eux, « 36 % d’internautes et 23 % chez les non-internautes ». Petra Friedmann précise : « Le moteur de la croissance, c’est bien Internet. » En effet, toujours selon l’étude près de dix millions de Français ont préparé leurs séjours sur Internet, soit une progression de 45 % par rapport à 2003. Et près de quatre millions d’internautes français ont entièrement réservé sur Internet (+ 48 %). En tout, 12 % des Français qui sont partis en séjours marchands en 2004 ont effectué toute leur réservation en ligne, soit une progression de 4 % par rapport à 2003. Surtout, affine Guy Raffour, PDG de Raffour Internet, « malgré la démocratisation de l’outil », les internautes sont bien plus consommateurs de voyages que les non-internautes ». 76 % des « surfeurs » sont partis en 2004 contre 53 % pour ceux qui n’utilisent pas ce média. On peut aussi ajouter que la vente de dernière minute sur Internet demeure un mode d’achat significatif : 80 % des réservations effectuées moins de 15 jours avant le départ sont le fait des internautes, soit 2,5 millions de personnes. Enfin, internautes ou non, pour 30 % des Français la destination n’est pas le critère le plus important dans le choix de leurs séjours marchands.
(*) 1.000 personnes interrogées de 15 ans et plus représentatives de la population française.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *