Les Français sont moins partis à l’étranger en 2006

Institutions

Selon le cabinet d’études Protourisme, la baisse des nuitées consommées par les Français à l’étranger et en France  en 2006 s’élève respectivement à 4% et 2% par rapport à 2005.Plus inquiétant, encore, pour Didier Arino, gérant de Protourisme, la baisse du taux de départ . "En 2006, 40% des Français ne sont pas partis. Des pans entiers de la société de ne partent pas en vacances". Principalement touchés. "Les jeunes familles avec enfants, les ouvriers et les employés". Il existe des facteurs conjoncturels : la hausse du carburant, le chikungunya, les conséquences du tsunami, les accidents d’avion. La cause semble néanmoins plus profonde… Principal accusé, le pouvoir d’achat. "Par rapport à l’après 2001, les prix des vacances à l’étranger ont augmenté. Il faut aussi faire des arbitrages compte tenu de nouvelles dépenses telles que toutes celles liées à la téléphonie". En revanche, ceux qui partent dépensent plus. "Les retraités, qui se sont débarrassés du facteur logement, et les cadres supérieurs". Pour le responsable, l’offre n’est plus adaptée. "Nos villages de vacances et l’hôtellerie familiale ne sont plus à la hauteur. On ne part pas pour être moins bien que chez soi". Il remet aussi en cause la stratégie du Club Med. "Les prix ont augmenté plus vite que la montée en gamme des villages".

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *