Les maires des stations de montagne réclament la « désignation rapide » d’un ministère du Tourisme

Institutions

Dans un communiqué, les maires des stations de montagne (rassemblés au sein de l’ANMSM) s’interrogent sur « l’absence d’un ministre du tourisme à temps plein » ?

Ils veulent que le Premier ministre identifie « celle ou celui qui représentera ce secteur stratégique et vital pour l’économie française mais aussi pour le dynamisme des territoires, et ce conformément aux engagements de campagne formulés par le candidat à la présidence de la République, Emmanuel Macron ».

« La montagne française représente une composante capitale de l’attrait touristique de notre pays. La France doit construire une politique touristique ambitieuse pour permettre notamment à nos stations de montagne de renforcer leur attractivité et contribuer, avec les 120 000 emplois et 9 milliards d’euros de chiffre d’affaires qu’elles génèrent, à notre économie nationale. La désignation rapide d’un ministre est essentielle. La concurrence internationale est rude et nous pouvons confirmer notre leadership et aller encore plus loin » rappelle Charles-Ange Ginésy, président de cette association.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *