Les priorités pour le tourisme selon Nicolas Dupont-Aignan, candidat à l’élection présidentielle

Institutions
©DS

Présent sur le salon IFTM Top Resa mardi 20 septembre, Nicolas Dupont-Aignan, député de l’Essonne et candidat à l’élection présidentielle, est venu décliner ses propositions pour « préserver notre patrimoine et développer le tourisme en France ».

A la question de savoir quelle sera sa première décision s’il est élu à la tête de l’Etat en mai prochain, Nicolas Dupont-Aignan répond sans ambages la désignation « d’un ministre du Tourisme à part entière ». Indispensable selon lui pour « un secteur qui pèse entre 7 et 8% du PIB ».
Autres mesure d’urgence, plus drastique celle-là, le lancement du train Roissy CDG – Paris, avec en toile de fond « l’expulsion des pick-pockets qui sévissent dans les métros et RER ». « Il faut renforcer la sécurité des voyageurs et réprimer plus durement la petite délinquance et les incivilités » affirme Nicolas Dupont-Aignan. Parmi ses priorités, le député-candidat veut « garantir la propreté de nos sites touristiques » et « adopter des mesures financières en faveur des entreprises en difficulté, en raison d’une baisse de fréquentation et d’activité générée par les attentats ». Cela se traduit par « le report de paiement des charges sociales et fiscales, et l’instauration des prêts exceptionnels remboursables sur 7 ans ».
Parmi ses autres propositions, Nicolas Dupont-Aignan veut « assurer une couverture haut débit sur l’ensemble du territoire et mettre fin aux zones blanches de téléphonie mobile ». Et surtout, « il veut rendre la formation professionnelle plus attractive, plus fréquente, renforcée en particulier sur l’apprentissage des langues ».
Si Nicolas Dupont-Aignan s’intéresse surtout à ceux qui « rentrent sur le territoire français », autrement dit l’incoming, il délaisse, faute de connaissances sur le sujet, l’aspect outgoing. « Je suis preneur de propositions » affirme t-il. Il conclue : « les gens qui ont un réflexe pour leur pays doivent être favorisés ».

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *