Pour Opodo, le Printemps arabe fait le bonheur du long-courrier

Institutions

Selon Opodo, les Français privilégient les destinations long courrier en dernière minute dû aux événements politiques et économiques. Heureux hasard du calendrier, rappelle Opodo, le 1er novembre qui tombe un jeudi permet aux vacanciers de faire l’économie d’un congé payé ! Conséquence directe : éles disponibilités sur la première semaine des vacances de la Toussaint ont fondu comme neige au soleil…" Opodo.fr remarque que le bassin méditerranéen souffre encore des conséquences du Printemps Arabe. "Les  Français, encore inquiets à l’égard de la Tunisie, de l’Egypte et du Maroc, préfèrent s’envoler vers d’autres contrées". Même constat "pour la Grèce qui peine à séduire des vacanciers influencés par la médiatisation à outrance de la crise économique sans précédent qu’elle traverse". A distance comparable, "c’est donc la Turquie, et en particulier Istanbul, qui profite du report des ventes avec une augmentation de +42 % des départs".  Opodo.fr souligne "aussi le bond exceptionnel de la Thaïlande dont les réservations ont augmenté de 90 %". Il en est "de même pour le Cap Vert et la République Dominicaine qui bénéficient d’une croissance de 68 % pour l’une et de 35 % pour l’autre Des destinations "qui ont un impact direct sur le panier moyen qui, de ce fait, augmente de 12% cette année". Enfin, le climat de crise, "propice à l’incertitude et au doute, pousse les voyageurs à réserver à la dernière minut"e. C’est une tendance très forte "qu’observe l'agence en ligne depuis plusieurs mois déjà, et qui l’autorise à prédire un phénomène massif de réservations de dernière minute sur la deuxième semaine des vacances de la Toussaint".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *