Procès reporté pour deux des ex-dirigeants de Nouvelles Frontières ?

Institutions

Deux ex-dirigeants de Nouvelles Frontières comparaîtront jeudi, selon l'AFP, devant le tribunal correctionnel de Bobigny pour présentation de comptes frauduleux et escroquerie, à l'origine d'un trou comptable de 36 millions d'euros chez le voyagiste.  L'avocat de la défense a demandé un report de l'audience.Jean-Marc Siano, ancien patron du groupe, et Patrick Lebufnoir, ex-directeur financier, font l'objet d'une citation directe par le parquet de Bobigny, qui les soupçonne d'avoir "dissimulé directement ou en qualité de complice la véritable situation financière" de Nouvelles Frontières, entre juillet 2009 et mars 2011. Selon l'accusation cette manoeuvre comptable, qui porte sur n montant de 36 millions d'euros, leur aurait permis de toucher quelque 800.000 euros de primes indues, dont 460.000 euros pour l'ex-directeur et 324.000 pour l'ancien responsable financier. Le procès, prévu devant la 15ème chambre du tribunal, pourrait toutefois être renvoyé. L'avocat de M. Siano, Christophe Llorca, a en effet demandé un report de l'audience, n'ayant "pas reçu la copie de tous les scellés, pour des raisons techniques". 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *