Québec : Vacances Fabuleuses offre à Ocre Bleu une expédition hors du commun

Institutions

Après l’Islande, le Colorado et l’Afrique du Sud, c’est au Québec que le groupe Kuoni a accompagné des vendeurs Selectour dans le cadre des expéditions Ocre Bleu. Du 20 au 27 octobre, dix des meilleurs vendeurs du réseau, encadrés par les partenaires de l’opération (Vacances Fabuleuses/ Kuoni, Air Canada, Avis, la Commission canadienne du tourisme, les réceptifs Jonview et Nanuq Aventure) ont ainsi découvert le Québec dans des conditions privilégiées.
L’expédition Ocre Bleu au Québec, organisée par Kuoni/ Vacances Fabuleuses, a parfaitement répondu aux deux souhaits de Philippe Demonchy, président de Selectour, lorsqu’il a décidé de lancer cette marque. Récompenser des agences qui, toute l’année, font partie des meilleurs vendeurs du tour-opérateur organisateur en leur permettant de vivre une destination comme cela leur est rarement proposé. Et, surtout, leur faire tester un produit qu’ils peuvent vendre à des clients incentive via la brochure « Ocre Bleu ». Les dix vendeurs présents n’ignoraient pas que le Québec est un formidable terrain de jeu pour les agences qui souhaitent organiser des voyages pour leurs entreprises clientes. Mais encore fallait-il le prouver une fois sur place. Ce que Kuoni/ Vacances Fabuleuses, en présence de son président Emmanuel Foiry – et grâce aux qualités des réceptifs Joinview et Nanuq Aventure – a su parfaitement faire en exploitant au mieux les ressources naturelles de cette province grande comme trois fois la France. S’il était encore trop tôt dans la saison pour s’initier aux joies de la motoneige, les autres occasions n’ont pas manqué pour découvrir la province hors des sentiers battus. A commencer par le quad qui fait parfaitement l’affaire pour s’aventurer sur les chemins de randonnée. C’est depuis la très belle et confortable Auberge de Duchesnay, nichée dans un centre éco-touristique de la région de Québec, au bord du lac Joseph, que tout le groupe – sans la moindre exception – a pu s’essayer à cet engin de plus en plus utilisé par des groupes avides de sensations nouvelles. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que nos formateurs, après les habituelles consignes de sécurité, ne nous ont guère épargnés. Bloqués une bonne dizaine de minutes dans la boue avant d’être remorqués, de nombreux équipages se rappelleront avoir vécu un grand moment de solitude. D’autres se souviendront longtemps de leurs difficultés à maîtriser leur cheval lors de la petite heure de promenade dans le parc Jacques Cartier, toujours dans la région de Québec. Et, à coup sûr, personne n’oubliera la cabane à sucre de Pierre et l’après-midi « bûcheron » d’initiation à la récolte du sirop d’érable : il aura fallu scier, lancer des haches, porter des seaux, identifier les espèces d’arbres, tirer les bûches… Avant de goûter un repos bien mérité dans l’immense cabane autour de diverses spécialités locales comme le bison ou le wapiti (fameux) et de se plier de bonne grâce aux danses folkloriques. Voilà pour la première partie. De l’Auberge de Duchesnay, c’est en empruntant le Chemin du Roi qui longe le majestueux fleuve Saint-Laurent, que nous avons mis le cap vers notre seconde étape : le parc Abraska, dans la région de Lanaudière. L’occasion pour tous de dépasser ses peurs et de goûter aux frissons de l’accrobranche en se déplaçant d’arbre en arbre à l’aide d’un simple harnais, de deux mousquetons et d’une poulie. Une technique difficile à maîtriser tant la sensation de vertige peut être handicapante pour finir un parcours. Encore fourbus, c’est dans nos spacieux 4X4 que nous avons ensuite pris la route vers le domaine du lac Toro, une très belle demeure ouvrant sur l’immense lac Taureau, tenue par Christian, un Français de Grenoble. Un « personnage » attachant tout à la fois capable de donner des cours de « trappage », des leçons de quad ou d’apprendre à piloter un 4X4… Même si c’est peut-être dans son rôle de barman qu’il aura été le plus convaincant. Il faut dire que l’occasion ne se présente pas souvent de savourer des bières à 12 degrés ! Ce qui n’est peut-être pas plus mal. Surtout, que le lendemain, il faut être frais et dispos pour confectionner un épouvantail avec quelques morceaux de bois et de vieux vêtements avec, à la clef, un résultat spectaculaire. Un programme riche et dense qui aura ainsi permis aux participants de découvrir Montréal. Dès la descente de l’avion, le groupe, après une installation dans les chambres de l’hôtel Delta, connu pour son restaurant panoramique rotatif, était déjà à la découverte du Montréal souterrain avant une brève mais efficace visite guidée à pied de la ville. Et, avant de reprendre l’avion, les participants auront eu suffisamment de temps libre pour « magaziner » et déguster une coupe de champagne au Newton, l’établissement du pilote de Formule 1 québécois Jacques Villeneuve. Un dernier moment de bonheur symbole d’un séjour parfaitement orchestré par tous les intervenants de ce voyage.
Dix participantes motivées et impliquées
Quand on sait qu’en travaillant à Pointe-à-Pitre ou Fort-de-France comme Isabelle Meira (Navitour) et Monique Joseph (Rev), elles n’ont pas hésité à transiter par Paris depuis les Antilles pour se rendre à Montréal, cela donne une petite idée du degré de motivation des vendeuses qui ont participé à cette expédition. Des benjamines du groupe, Joanna Louis (Destination Amérique, Lyon), reine de l’accrobranche et Céline Leclercq (Atmosph’air, Lille) aux agents de voyages plus expérimentés, toutes ont découvert ou redécouvert avec enthousiasme le Québec hors des sentiers battus. Meilleur exemple, peut-être, de l’implication de ce groupe : quand il a fallu descendre à 7 h 30 dans la salle du petit déjeuner pour écouter le représentant de la région de Lanaudière présenter les atouts de son « pays », personne ne manquait à l’appel. Ce qui peut sembler bien naturel mais qui ne se vérifie pas toujours dans les faits.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *