RDV avec l’Ecpat le 26 septembre sur Top Resa

Institutions

L’association contre l’exploitation sexuelle des enfants tiendra le vendredi 26 septembre à 11h une conférence ouverte aux journalistes et professionnels du tourisme pour annoncer le lancement d'une plateforme de signalement en ligne de cas d'abus sexuels dans les voyages et le tourisme.L’Ecpat France cherchait un moyen supplémentaire pour protéger les enfants de l’exploitation sexuelle. Tout en permettant au voyageur témoin d’une situation équivoque de ne pas se sentir "complice" malgré lui. C’est tout l’objet de cette plateforme de signalement dont l’association expliquera les modalités sur le salon IFTM Top Resa, à la porte de Versailles, le vendredi 26 septembre 2014 à l’espace Meetings2, de 11h à 12h30.
La conférence doit se tenir avec la présence de Jean-Cyril Spinetta, président d’honneur d’Air France KLM, Annette Masson, présidente de la FFTST, Maître Emmanuel Daoud, avocat au barreau de Paris, et des représentants des services de police spécialisés
 
17 pays d’Europe connectés
La plateforme, mise en place par le réseau Ecpat avec le soutien d'Europol et d’Interpol, permet de connecter les polices nationales de 17 pays européens. Cette initiative unique en son genre vise à faciliter la remontée d’informations nécessaires à l’ouverture d’enquêtes judiciaires contre les présumés abuseurs sexuels d’enfants. De cette façon, les signalements aideront à porter assistance aux enfants en danger et à éviter que d'autres ne deviennent victimes à leur tour.
 
La France comme la plupart des pays européens a adopté des lois extraterritoriales qui permettent de poursuivre et de condamner des nationaux, ou des résidents habituels sur le territoire français, auteurs d’abus sexuels sur des mineurs hors du territoire national. Ainsi, une personne ayant commis des abus sexuels sur des mineurs à l’étranger pourra être poursuivie sur place mais également en France.
 
Chaque année, près de 2 millions d’enfants sont victimes d’exploitation sexuelle dans le monde. Victimes de prostitution, sexuellement abusés par des touristes ou des voyageurs et exploités par des réseaux de traite, ces enfants sont confrontés à une réalité aussi sordide que répandue.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *