Snav 2004 : Carnet de voyage

Institutions

Un congrès, ce n’est pas que du travail, c’est aussi la possibilité de découvrir ou de redécouvrir une destination, en l’occurrence le Yucatan.
Mexique oblige, le 45e congrès du Snav a commencé par une fiesta. Les 840 participants, arrivés le mardi en début de soirée, ont été installés dans quatre hôtels situés si près les uns des autres que les autorités de Mérida n’ont eu qu’à privatiser un… carrefour pour y organiser la fête d’accueil. Au programme : Corona, margarita, tequila et grosse fatigue : 11 heures de vol et 7 heures de décalage, ça laisse des traces.
C’est aussi pour leur permettre de récupérer que l’organisation n’a pas fait démarrer les séances de travail le mercredi. La journée a été consacrée à la visite du site maya d’Uxmal (quintessence du style Puuc), suivie d’un déjeuner animé façon pirates des Caraïbes à l’Hacienda d’Ochil. Puis le congrès a réellement commencé, avec une cérémonie d’ouverture au théâtre de Mérida (pour la petite histoire, le film programmé ce soir-là était un film de science-fiction). Après quoi, les congressistes se sont rendus à la Quinta Molina – où le congrès à été officiellement ouvert – qui non seulement est un endroit splendide (d’ailleurs sublimé par un feu d’artifice), mais qui est aussi situé à deux pas du carrefour des quatre hôtels. Jeudi, les choses sérieuses ont commencé, avec une matinée de travail en séance plénière. Après le déjeuner, départ en excursion, pour assister à un spectacle de théâtre indigène à Ticopo et pour enchaîner ensuite sur un dîner typiquement mexicain (et se laisser tenter par l’étonnant poulet au chocolat) à l’Hacienda de Kanabchen. Vendredi, rebelote et retour en séance de travail. Puis départ vers Izamal, lieu choisi par les organisateurs pour clôturer le congrès. Là, sur la place située face à l’imposant couvent San Antonio un marché typique avait été installé. Enfin, les participants assistèrent, en plein air (frais), aux différents discours de la cérémonie de clôture. Avec, en vedette américaine, Vicente Fox, le président des Etats-Unis du Mexique.
Samedi matin, retour à la culture via la visite du majestueux site de Chichen Itza, qui mélange avec bonheurs arts maya et toltèque.
Enfin, il fut temps de remettre le cap sur Paris, non sans une dernière bonne surprise : l’excellente troupe de Marriachi « El Cobre », qui a bien aidé des congressistes, déjà nostalgiques, à attendre l’heure du départ. Nul doute que le 45e congrès du Snav aura donné à ses participants le goût du Yucatan.
Quelque 840 personnes ont participé au 45e congrès du Snav. Ont été représentés, directement ou indirectement près de 200 points de vente. Mais étaient également présents les responsables de 12 réseaux de distribution, soit plus de 2 000 points de vente. Sans oublier 34 tour-opérateurs, 10 compagnies aériennes, 6 compagnies de croisière, 6 loueurs et 3 brokers, 12 OT, 7 assureurs, 3 banques, 3 GDS et 3 organismes de formation.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *