Top Resa c’est parti !

Institutions

C’est aujourd’hui que débute la 30e édition de Top Resa, inaugurée par le secrétaire d’Etat au Tourisme, Hervé Novelli. Le moment est sensible pour ce salon qui opère une importante mutation. D’abord en quittant Deauville pour Paris. Puis en changeant de nom pour devenir en 2009 l’International french travel market.Le nouveau Top Resa ouvre donc ses portes aujourd’hui dans un climat économique difficile. La profession est fragilisée par une crise économique majeure. Les faillites à répétition de compagnies aériennes ou de voyagistes internationaux, les concentrations rythmées par une mondialisation galopante, la baisse généralisée du pouvoir d’achat, les hausses irraisonnées des carburants, la suspicion des clients, ou encore les dérèglements climatiques, sont autant d’éléments qui pourrissent quotidiennement l’horizon des professionnels du voyage. Dans ce contexte, il faut garder le moral, retrousser ses manches et saisir les bonnes opportunités. C’est toujours facile à dire. Au moins, avec cette trentième édition, Top Resa a amorcé une importante mutation dans ce sens. On saura très vite si les organisateurs ont eu raison.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *