Top Résa : Le discours très offensif du nouveau président du Snav

Institutions

Lors du déjeuner inaugural d'IFTM Top Résa mardi, Jean-Pierre Mas, nouveau président du Snav,  dans un discours très offensif, a évoqué la liste de toutes les menaces qui planent à nouveau sur le tourisme. La menace sanitaire, avec le virus Ebola qui touche l'Afrique et son tourisme, même si ce virus "n’a pas atteint de touristes", car "toute l’Afrique est considérée comme une destination à risque". La menace terroriste, qui "plane partout" avec la prise d'otage d'un touriste français en Algérie qui "est un très mauvais signe pour le tourisme de façon générale". La menace fiscale qui fait qu'en France, le tourisme est considéré comme "une vache à lait" et les touristes comme des riches "jetsetteurs". Du coup, quand le gouvernement a besoin d’argent, il ponctionne "les voyageurs étrangers" et le "transport aérien". La menace de la mondialisation et de la toute puissance de Booking qui asphyxie les hôteliers ou de Google dont le référencement impose d'arriver en haut de la première page coûte que coûte, à tel point que "si vous avez un cadavre à cacher, mettez-le sur la deuxième page de Google, personne ne le verra". Il termine par un tacle envers les pilotes d'Air France qui manifestent en tenue devant l'Assemblée nationale : "Ils ont du oublier que la compagnie n'appartient plus à l'Etat" et, évoquant la présence d'un marché à proximité, il dit que l'on pourra y trouver "des tomates mûres" à leur lancer !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *