Quels sont les principaux musées à ne pas manquer ?

Le Sultanat d'Oman

A Mascate :

Musée Bait Al Zubair (vieux Mascate). Ce musée privé présente la plus importante collection consacrée à l’artisanat et aux traditions du pays. Y sont notamment exposés des costumes traditionnels de toutes les régions, des khanjar et  des armes cérémonielles. Dans le jardin, on peut également voir des reconstitutions d’une maison omanaise il y a 100 ans et d’un falaj (système d’irrigation). www.baitalzubairmuseum.com
Musée Bait Al Baranda (à Muttrah). Ouvert début 2007 dans une magnifique demeure du début du XIXe s., ce musée retrace l’histoire de Mascate, depuis la formation géologique du Golfe d’Oman à nos jours par le biais d’un parcours interactif, de photographies anciennes et d’objets trouvés sur les sites archéologiques de la ville.
Musée du Patrimoine omanais (quartier de Qurm). Modernisé en 2006, ce musée offre un tableau complet de 5000 ans d’histoire du Sultanat d’Oman et des spécificités de chacune de ses régions. Y sont notamment exposés des objets usuels anciens, des poteries retrouvées sur les sites archéologiques, du mobilier et des bijoux.
Musée Bait Faransa. Hébergé dans la résidence occupée par les consuls de France jusqu’en 1920, le Musée franco-omanais retrace l’histoire des relations diplomatiques, commerciales et culturelles entre les deux pays qui remontent à la période du règne de Louis XIV.
Musée National du Sultanat d’Oman. Il expose des objets ayant appartenu aux souverains de la dynastie des Al Said et se focalise particulièrement sur les relations entre le Sultanat d’Oman et Zanzibar. Il devrait être prochainement transféré dans un complexe culturel actuellement en projet.

A Salalah :

Musée Terre d’Encens. A côté de l’espace d’exposition consacré à l’histoire maritime du Sultanat d’Oman (voir question 7), la section historique de ce musée inauguré en 2007 permet la mise en perspective de cette épopée maritime avec l’histoire du pays, de la préhistoire à aujourd’hui. A la manière d’un voyage dans le temps, on y découvre les hauts lieux de la production de l’encens dans l’Antiquité, les premiers échanges commerciaux avec la Mésopotamie et l’Indus, l’avènement de l’Islam et la société omanaise d’aujourd’hui.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *