« Les îles Féroé rafraîchissantes » par Mathieu Garcia, journaliste au Quotidien du Tourisme

Ma destination Coup de Coeur...

Cet été, Le Quotidien du Tourisme vous propose de découvrir chaque jour une destination. Nous avons pour cela demandé à plusieurs personnalités du monde du tourisme leur choix personnel.  La rédaction s’est aussi prêtée au jeu. En quelques lignes, chacun évoque ce qui l’a touché ou lui a plu dans ce « coup de cœur ». Aujourd’hui, Mathieu Garcia, journaliste au Quotidien du Tourisme, livre ses impressions sur la nature des îles Féroé.

 

 

 

« Il y a des noms qui invitent plus au voyage que d’autres. Pour moi, les îles Féroé entrent dans cette catégorie. Ce petit pays autonome mais constitutif du royaume du Danemark, archipel volcanique émergeant de l’Atlantique Nord, au cœur d’un triangle composé par l’Islande, la Norvège et l’Ecosse, est une destination de rêve pour les amoureux de nature et de paysages grandioses et tourmentés.

Bien sûr, il faut aimer les grands espaces, le grand air, les montagnes, l’océan, les températures rafraîchissantes, les conditions météo changeantes et… le vert. Le vert qui domine largement les paysages, jusqu’aux toits végétalisés des maisons traditionnelles, en concurrence avec les tons sombres, ocre et noir, des falaises et des grèves battues par les vents et les flots.  On y trouve aussi de charmants petits villages et Tórshavn, sans doute l’une des plus petites capitales d’Europe.

Bonne nouvelle, depuis le 1er juillet, l’archipel est désormais à environ 2h30 de vol de Paris. Atlantic Airways, compagnie nationale, opère en effet 3 vols par semaine les lundis, mercredis et vendredis jusqu’au 30 septembre 2019. Puis 2 vols par semaine les lundis et vendredis durant la saison hiver 2019-2020. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *