« Le Maroc fabuleux » par Yann Lloret, directeur France de Sun Resorts

Ma destination Coup de Coeur...
Le sud du Maroc, ce sont aussi des kasbahs magnifiques et chargées d’histoire.

Cet été, Le Quotidien du Tourisme vous propose de découvrir chaque jour une destination. Nous avons pour cela demandé à plusieurs personnalités du monde du tourisme leur choix personnel.  La rédaction s’est aussi prêtée au jeu. En quelques lignes, chacun évoque ce qui l’a touché ou lui a plu dans ce « coup de cœur ». Aujourd’hui, Yann Lloret, directeur France de Sun Resorts, nous fait parcourir les fabuleux paysages du Maroc.

 

 

« J’ai toujours été un adepte du Maroc; mon père y étant né j’ai eu l’occasion d’y aller régulièrement depuis tout jeune et toujours avec autant de plaisir. Il est rare de trouver une destination aussi dépaysante à aussi peu d’heures de vols de Paris. Les Marocains sont sympathiques et serviables, et aucun épicurien ne remettra en question les saveurs de la gastronomie marocaine, ce qui ne gâche rien !

C’est un pays varié et infiniment riche culturellement ou chaque région vaut la peine d’être découverte. J’ai eu l’occasion d’explorer et de retourner dans certaines d’entre elles, que ce soit Tanger, les plages d’Essaouira et d’Agadir, le circuit des villes Impériales, les stations de l’Atlas ou encore la folie de Marrakech… Chaque lieu vous permet la découverte de quelque chose de différent, de grandiose et d’authentique, toujours dans le respect de la tradition mais avec bien entendu une évolution naturelle au fil de ces dernières années qui rend le pays bien plus développé qu’auparavant.

J’ai découvert l’an dernier le Sud marocain, l’une des régions que je n’avais pas encore eu l’occasion d’arpenter et j’ai été totalement conquis, le Sud étant touristiquement comme le Nord d’il y a 30 ans, c’est sans doute l’une des plus belles régions du Maroc et l’une des plus variées. Le Sud, c’est passer des montagnes du Haut Atlas toujours enneigées jusqu’au début du Sahara et de ses dunes en traversant de riches palmeraies, des villes authentiques comme Ouarzazate et Zagora, tout en découvrant des kasbahs magnifiques et chargées d’histoire… Cet itinéraire est fabuleux, l’apothéose se fait au sommet des dunes du désert de Chegaga, à 170 mètres de haut (sans aucune connexion enfin !) afin de contempler cette immensité et cette quiétude semblables à ce que l’on peut ressentir en haute montagne, l’Afrique s’étend devant vous… ! Quelques nuits en bivouac au milieu des dunes, mêlé aux Sahraoui, sont un fabuleux retour aux sources et une évasion immense que je prescrirais à chacun d’entre vous… »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *