« Naxos sans stress » par Jean Brajon, directeur général d’Héliades

Ma destination Coup de Coeur...

Cet été, Le Quotidien du Tourisme vous propose de découvrir chaque jour une destination. Nous avons pour cela demandé à plusieurs personnalités du monde du tourisme leur choix personnel.  La rédaction s’est aussi prêtée au jeu. En quelques lignes, chacun évoque ce qui l’a touché ou lui a plu dans ce « coup de cœur ». Aujourd’hui, Jean Brajon, directeur général d’Héliades et fin connaisseur de la Grèce, évoque une de ces îles qui font le charme et la richesse de la destination, Naxos. 

 

« Bien calée au centre de l’archipel grec le plus fréquenté des Français, Naxos est la plus grande et la plus montagneuse île des Cyclades.

C’est une île où je me sens chez moi, où les gens sont accueillants, le stress n’étant pas encore arrivé jusqu’ici. Des plages de sable désertes à perte de vue, une mer turquoise, le Meltem (Mistral) pour rafraîchir les journées les plus chaudes.

A quelques heures de bateau de Santorin et Mykonos, à un jet de galet de Paros, Naxos ne connait pas le flux touristique de ses illustres voisines et c’est bien ainsi.

J’aime découvrir les petits villages de l’intérieur, festoyer dans les tavernes les pieds dans l’eau, randonner dans les montagnes naxiennes, me baigner dans les eaux cristallines, naviguer le long des côtes, apprécier les vestiges de la Grèce antique, telle la « Portara » qui accueille tous les visiteurs arrivant par voie maritime, ou un « kouros », magnifique statue de pierre oubliée.

Je veux bien être abandonné à Naxos – l’île de Dionysos, Dieu du vin et de la fête – comme le fut Ariane par Thésée et y couler des jours heureux. »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *