« Vevey, la secrète », par Patrice Caradec, président d’Alpitour France-Bravo Club

Ma destination Coup de Coeur...
Charlie Chaplin aussi avait découvert le charme de Vevey...

Cet été, Le Quotidien du Tourisme vous propose de découvrir chaque jour une destination. Nous avons pour cela demandé à plusieurs personnalités du monde du tourisme leur choix personnel.  La rédaction s’est aussi prêtée au jeu. En quelques lignes, chacun évoque ce qui l’a touché ou lui a plu dans ce « coup de cœur ». Aujourd’hui, Patrice Caradec, président d’Alpitour France/ Bravo Clubs, présente la ville suisse de Vevey et ses alentours.

 

« A moins de quatre heures de TGV de Paris, la petite ville de Vevey en Suisse m’offre depuis cinq ans le plaisir d’un week-end (ou plus) animé tout en étant reposant. Ici tout se fait à pied, la vieille ville au bord du Léman est une vraie carte postale: ruelles animées par les nombreux festivals, boutiques branchées, petits commerces de qualité aux enseignes en fer forgé, musées, théâtres, bars, restaurants, terrasses avec vue magnifique sur les Alpes françaises… Les stations de ski sont à portée de main l’hiver. Les randonnées en montagne, les plages, bateaux et baignades s’offrent à vous l’été. Bienvenue au cœur de la Riviera suisse!

Vevey cache bien son jeu. Moins bling-bling que sa voisine Montreux, elle a su garder la quiétude qui avait tant séduit Jean-Jacques Rousseau (et Mme de Warens..) puis Charlie Chaplin. En parlant de Rousseau, allez dîner au restaurant “La Clef” et demandez à Umberto, le patron, de vous préparer ses fameux filets de perche du lac « à la sauce JJ Rousseau »… Un régal dans un cadre suranné.

Cet été, Vevey célèbre sa ‘Fête des vignerons’, comme tous les 20 ans! La ville est, pour l’occasion, totalement transformée et accueillera 40.000 visiteurs par jour (deux fois sa population), perdant sa quiétude pendant un mois mais offrant aux visiteurs du monde entier un visage populaire et festif avec une organisation et un respect des lieux qu’on ne peut qu’admirer. Le plus compliqué, c’est de repartir le dimanche soir… même si Paris vous attend! »

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *