Vacances d’hiver : les stations s’attendent à une très bonne saison

Montagne
Séjour ski Noël 2017

A la veille des vacances d’hiver, l’Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) et Atout France présentent les premières prévisions pour les vacances d’hiver et annoncent « des résultats très bons ».

Vacances d’hiver : de bons scores à prévoir

Pour les vacances d’hiver 2018, l’ensemble des stations des massifs français attestent d’une progression importante. En moyenne, les taux d’occupation prévisionnels sont en hausse de 2 points sur la totalité de la période (82 % cette année contre 80 % en 2017). Selon la semaine observée, cette évolution peut aller jusqu’à +12 points. Les vacances d’hiver commencent donc sur une tendance optimiste en partie grâce à des conditions d’enneigement bien moins difficiles que la saison passée.

Le taux d’occupation moyen prévisionnel par massif sur la période enregistre par rapport à l’année passée une augmentation de +2 points dans les hébergements des Alpes du Nord et de +1 point dans les Alpes du Sud.

Tous les modes d’hébergement enregistrent une augmentation sensible de leurs taux respectifs : +1 point pour les logements de particuliers à particuliers (78 %), +2 points pour les résidences de tourisme (88 %) et les villages-clubs (86 %) et +3 points pour les agences immobilières (84 %).

La suite de la saison s’annonce encourageante

Entre les vacances d’hiver et les vacances de Pâques, la fréquentation semble être également prometteuse. Le taux d’occupation escompté dans les Pyrénées reste stable sur la période (26 % contre 27 % l’an passé). Les Alpes du Nord et les Alpes du Sud profitent de cette embellie en comptabilisant sur leur taux d’occupation moyen respectif +6 points (58 % cette année) et +3 points (40 %).

Cette hausse générale se retrouve également dans les résultats des différents types d’hébergements et notamment pour les résidences de tourisme (+8 points) et les logements de particuliers à particuliers (+5 points). Dans une moindre mesure, les clubs et villages de vacances observent une hausse de leur taux d’occupation prévisionnel de 3 points et de 1 point pour les agences immobilières.

Comme nous l’avons vu ces dernières semaines, l’influence des conditions météorologiques et d’enneigement restent toutefois à prendre en compte.

Une météo difficile pour la période inter-vacances Noël-hiver

Le mois de janvier 2018 a connu d’importantes précipitations (+80 % par rapport à la normale), qui se sont ajoutées à un manteau neigeux déjà conséquent. Le manque d’ensoleillement, le brouillard et le vent ont également influencé la fréquentation des domaines skiables, en particulier lors de la première quinzaine de janvier. Les stations peuvent néanmoins se féliciter d’un bilan positif sur cette première période inter-vacances avec un taux moyen d’occupation des hébergements collectifs et collaboratifs de 61 %, soit enregistrant 1,6 point de plus que l’an passé.

La fréquentation a notamment augmenté sur cette période de façon plus significative dans les Pyrénées (+4 points sur le taux d’occupation sur la période) que dans les Alpes du Nord (+1 point). Le taux d’occupation dans les Alpes du Sud est resté stable.

Le Syndicat national des moniteurs de ski français atteste également d’une augmentation des cours de ski de 3,6 points par rapport à 2017.

A noter enfin : la période inter-vacances Noël-hiver a été plus longue d’une semaine que celle de l’année 2017.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *