Les personnels navigants d’Air Austral (UNSA) lancent un préavis de grève pour une durée illimitée

L’Unsa Aérien SNMSAC (Union des Syndicats Autonomes – Syndicat du Personnel Navigant Commercial – PNC), a pris la décision de déposer ce jour un préavis pour un mouvement de grève annoncé à compter du lundi 2 janvier 2017 (00h01, heure locale Saint-Denis de la Réunion) et ce pour une durée illimitée.

Dans un communiqué, la direction d’Air Austral déplore le dépôt de ce préavis venant pénaliser la clientèle de la compagnie en cette période en particulier de nombreux départs en vacances, moment clé pour l’entreprise, qui aborde tout juste une des vagues les plus intenses de son activité. « Alors que plusieurs discussions ont pu avoir lieu entre la direction générale et les représentants syndicaux et ont permis de parvenir à un accord sur la quasi totalité des 18 points de revendications exprimés, le dépôt de ce préavis marque la volonté du syndicat Unsa, seule représentation syndicale à ne pas avoir signé la charte du Dialogue Social mise en place au sein de la compagnie, de maintenir coûte que coûte un mouvement ». La compagnie lance un appel à la responsabilité de son personnel navigant commercial de l’entreprise afin de trouver une issue favorable à cette crise.

Elle tient « par ailleurs à assurer à ses clients, si le mouvement devait se confirmer, que l’entreprise mettra en oeuvre tous les moyens nécessaires pour en minimiser les impacts et garantir leur transport dans les meilleures conditions possibles ». A ce stade, la compagnie « prévoit d’assurer le transport de la totalité de ses passagers et les tiendra informés de toute évolution de la situation ».

Vos réactions (2)

  1. Il y a toujours des irresponsables qui refusent les réalités d’un monde en profonde mutation. Je ne connais pas les raisons du conflit de ces gens d’Air Austral, mais ils appartiennent à une entreprise d’un bon niveau pour l’Océan Indien. Qu’ils aillent travailler à Madagascar ou aux Comores s’ils ne sont pas bien chez Air Austral…
    Il faut arrêter les conneries et le « toujours plus »…

    1. Votre commentaire est stupide, ce que vous dites en gros c’est « arrêter de vous plaindre car il y a pire ailleurs » alors même que vous reconnaissez que vous ne connaissez rien de ce conflit, ces causes et ces enjeux donc déjà c’est idiot de juger un mouvement dont on ne sait rien, vous vous basez sur quoi au juste ?
      Et puis avec un raisonnement pareil on peut dire a 99% des salariés du monde qu’il faut qu’ils arrête de revendiquer des trucs car il y a toujours 1% qui est plus mal loti qu’eux ? Ce raisonnement revient à vouloir niveler par le bas les conditions de travail de tous les salariés. Au lieu d’améliorer la situation des plus précaires, on détériore celle des autres pour ramener tout le monde au même niveau de merde.
      Par contre les actionnaires qui gagnent des millions juste en posant leur cul sur une chaise et en distribuant du pognon il faut surtout pas leur demander de payer quoi que se soit. Et les grandes entreprises qui pratiquent l’évasion fiscale (80 milliards d’euros de pertes fiscales totales par an rien que pour la France) il faut surtout pas leur demander de rembourser ce quelles ont volées. Et les banques qui ont plongés le monde dans la crise a cause d’une gestion des prêts désastreuse non seulement il faut pas leur demander des comptes mais il faut aussi leur donner des milliards d’argent public pour les sauver, sans aucune contrepartie ou remboursement. Mais a part sa si le monde va mal c’est parce que ces gauchistes de salariés veulent pas s’adapter au monde qui change. Votre vision des choses est infâme, tout pour les actionnaires rien pour les salariés, bienvenue dans le monde rêvé du capitalisme à outrance.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *