Un nouveau patron pour Quotatrip, plateforme de réceptifs soutenue par le Petit Futé

Décideurs

Fondée l’an dernier et tout de suite soutenue par les créateurs du Petit Futé, Quotatrip met en relation directe, « en circuit court », voyageurs et DMC (agences de voyage réceptives locales). La jeune pousse inscrit son action « dans le mouvement du tourisme responsable ». 

Seule plateforme d’intermédiation vers les DMC qui ne prélève pas de commission à ses partenaires, Quotatrip apporte de l’inspiration, aide à planifier leur projet et les met gratuitement en relation avec quatre réceptifs locaux qui proposent directement leurs prestations. Libre alors au voyageur de choisir le projet qui lui correspond le plus.

Afin d’accélérer son développement, Pierre Flourens a pris le commandement et une part du capital de la start-up de 10 collaborateurs tous passionnés de voyage le 2 janvier dernier dans laquelle le groupe Petit Futé a réalisé un investissement important.

Diplômé en droit à Assas et en management à l’Essec, Pierre Flourens a, ces 3 dernières années, été très actif dans l’univers des start-up parmi lesquelles Jumia (Rocket Internet) au Maroc ou bien encore Ueni à Londres.  Fort de cette expérience, il a ensuite co-fondé InvoPayer (réseau de facturation et paiement pour les PME utilisé mensuellement par 1500 PME et freelancers) avant de rejoindre aujourd’hui Quotatrip.

En quelques mois,  Quotatrip a déjà ouvert plus de 100 destinations dans 80 pays, a développé des liens avec plus de 500 agences locales, gère des milliers de demandes mensuellement pour un volume d’affaire de plus de 15 millions d’euros pour ses partenaires réceptifs locaux.

Les objectifs fixés sont nombreux et ambitieux: Amélioration de l’exécution opérationnelle et commerciale, multiplication par 2 du nombre de destination et de pays et par 3 le nombre de partenaires DMC. De plus Quotatrip prépare activement l’ouverture de son marché émetteur à l’international, en développant une plateforme multilingue avec l’aide du groupe Petit Futé.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Bonjour

    joli copié coller du communique comme sur Tourmag…
    Responsable mais mais personne ne pose la question qui fache celle de la rentabilité?
    des milliers de demandes, 15 millions de chiffres d affaires généré et pas de commission ?
    10 personnes à payer ?
    comment fait i ?
    cordialement

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *