A la conquête des Alpes, le Club Med vise de plus en plus haut

Production
Henri Giscard d’Estaing, président du Club Med a inauguré son nouveau village montagnard en présence notamment de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’état au Quai d'Orsay, Jean-Jacques Grandcollot, maire de Samoëns, Alain Dénériaz, maire de Morillon.

Le Grand Massif (Haute Savoie) n’avait pas connu une telle agitation depuis bien longtemps. A l’occasion de l’inauguration de son dernier né, le Club Med Grand Massif Samoëns Morillon, le groupe a accueilli vendredi plus de 700 invités venus de 34 pays et 5 continents, de la Chine au Brésil, des USA à la Russie, du Japon à l’Afrique du sud, du Canada à Israël et de toute l’Europe.

Le « nouveau fleuron » du Club Med à la montagne

Henri Giscard d’Estaing, président du Club Med a inauguré son nouveau village montagnard en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’état au Quai d’Orsay, Jean-Jacques Grandcollot, maire de Samoëns, Alain Dénériaz, maire de Morillon. Après 18 mois de travaux, ce nouveau village se veut « le nouveau fleuron » du Club Med à la montagne. Il accueillera ses premiers clients dimanche 17 décembre. La partie « resort » propose 423 chambres, et la partie « immobilier », 46 Chalets Club Med au sein d’une copropriété classée en résidence 5 étoiles avec une palette de services, conciergerie et navettes, et dont la première phase de livraison interviendra au plus tôt en décembre 2018. La capacité totale du site sera de 1100 lits touristiques

Le 4e plus grand domaine skiable de France

Le Grand Massif comprend aussi la célèbre station de Flaine ce qui en fait le 4e plus grand domaine skiable de France avec 265 kilomètres de pistes. Le Club est situé sur le plateau des Saix qui surplombant la vallée du Haut Giffre et offre un beau panorama. Le bâtiment, ancré sur un socle minéral et couvert de bois, s’intègre dans le paysage notamment grâce à un jeu de toitures végétalisées l’été et recouvertes de neige l’hiver.

Ce Club Med sera ouvert hiver comme été. Il est destiné à une clientèle française, mais aussi, pour plus de la moitié, à une clientèle internationale grâce à son accessibilité à 1h15 de l’aéroport de Genève.

Ouverture d’un nouveau resort par an dans les Alpes

Avec ce nouveau resort, le groupe d’Henri Giscard d’Estaing veut conforter son positionnement de « leader mondial des vacances haut de gamme tout compris à la montagne dans les Alpes« . Au-delà de cette ouverture le groupe poursuit sa stratégie de développement qui verra désormais l’ouverture d’un nouveau resort par an dans les Alpes. En décembre 2018, le resort des Arcs Panorama, dont le chantier a débuté au printemps 2017, devrait être inauguré. A Tignes, le projet d’un nouveau resort est bien avancé. Des discussions et études de projets sont également bien avancées dans les stations de Valloire, La Rosière et San Sicario sur le domaine Franco-Italien de Vialattea. Enfin, des perspectives sont à l’étude avec d’autres stations comme Saint-Gervais et Montgenèvre.

Des projets en Chine et en Corée du Sud

Par ailleurs, en 2020 le groupe ouvrira son 1er resort Montagne au Canada dans le Massif de Charlevoix au Québec, un resort ouvert toute l’année.

Enfin, Club Med étudie des projets en Chine et en Corée du Sud. Ces futures ouvertures et projets s’inscrivent dans la stratégie de développement du Club Med à l’international avec l’ambition d’ouvrir 3 à plus de 5 resorts par an dans le monde d’ici 2020.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Messieurs,
    Vous avez ouvert un club à SAMOENS
    Vous prévoyez d’ouvrir à :
    VALLOIRE, LA ROSIÈRE, MONTGENÈVRE et SAINT GERVAIS
    En revanche, vous fermez celui de CHAMONIX. Vous auriez pu l’ouvrir l’été 2018 puisque votre bail s’arrête en octobre , pour satisfaire une dernière fois les habitués du club complètement désemparés cet été en apprenant cette funeste nouvelle.
    La vue du Mont- Blanc depuis la terrasse est exceptionnelle, un site unique et monde.
    La proximité de la ville et l’accès aux remontées est irremplaçable.
    Je suis allée un été à VALMOREL ( « Cham » était fermé )
    Je me suis ennuyée à mourir « face aux prés à vaches »et à un village mort .
    Rien ne peut valoir CHAMONIX!

    Cordialement,

    Nicole DURANTON

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *