A partir du 7 octobre, les tarifs « light » de Lufthansa « point à point » ne seront plus accessibles via les GDS

Production

Le groupe Lufthansa et ses cinq compagnies (Lufthansa, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Eurowings et Swiss International Air Lines) sont fidèles au salon IFTM Top Resa. L’occasion d’exposer la nouvelle classe affaires de Brussels Airlines mais aussi de sensibiliser les agents de voyages aux nouvelles formes de distribution.

Michael Gloor, responsable Lufthansa Group France, ne regrette en aucun cas que sa compagnie, ait « disrupté » le marché en lançant une surcharge GDS en 2015. « Nous sommes sortis du full content. Ainsi, dès le 7 octobre, les tarifs les plus bas – sans bagages et sans flexibilité – de Lufthansa pour des vols « point à point » ne seront plus accessibles via les GDS. Il s’agit, évidemment, d’encourager les agences de voyages à passer par le Direct Connect, « nous permettons aux vendeurs de rentrer dans le 21e siècle ». Un accord global a été signé avec Egencia et Expedia qui permet aux deux acteurs d’acteurs d’avoir accès à toute l’offre du groupe. Autre nouvelle, « les compagnies aériennes pivots de Lufthansa Group et Corporate Travel Management ont annoncé qu’elles allaient exploiter conjointement la technologie NDC de pointe ».

La forte position en France de Lufthansa lui permet de bousculer les codes de la distribution. En effet, avec ses cinq marques, le groupe propose 700 vols hebdomadaires au départ de 15 aéroports dont deux tiers depuis les plateformes régionales, Nantes, Bordeaux ou encore Marseille et non comme d’autres compagnies, deux tiers depuis Paris et un tiers depuis les régions. « Le marché français est résilient » précise Michael Gloor qui annonce de nouveaux taux de croissance en 2019 même s’ils seront moins importants que lors des deux exercices précédents. Enfin, grâce à la puissance du hub de Francfort et de Munich, où Lufthansa est chez lui, la compagnie peut annoncer régulièrement de nouvelles liaisons long-courrier accessibles depuis la France.

 

Les nouvelles destinations au départ de Francfort :

A partir du 29 avril 2020, Eurowings desservira Phoenix/Arizona cinq fois par semaine – les lundis, mardis, mercredis, vendredis et dimanches. Le vol décollera de Francfort à 14h05 et arrivera à destination à 17h05, heure locale. Le vol de retour partira de Phoenix à 18h55 et arrivera à Francfort le lendemain à 15h05.

Nouveauté de l’été 2020 de Francfort : la ville d’Anchorage dans l’état américain de l’Alaska. Eurowings y volera trois fois par semaine à partir du 1er juin 2020 – les lundis, jeudis et samedis. Le vol aller décolle de Francfort à 10h30 et atterrit à Anchorage à 11h55 heure locale. Le vol de retour quitte l’Alaska à 13h55, heure locale, pour atterrir à Francfort le lendemain à 10h45.

En plus de ces vols, les destinations Windhoek et Las Vegas – déjà disponibles dans le programme de vols d’hiver 2019/2020 – continueront à être proposées l’été 2020.

 

Les nouvelles destinations au départ de Munich :

A partir du 1er juin 2020, seront proposés des vols quotidiens à destination de Seattle, sauf le jeudi. Le vol partira de Munich à 15h30 et arrivera à destination à 16h55, heure locale. Le vol de retour décollera de Seattle à 18h45 et atterrira à Munich à 13h50 le lendemain.

Une autre destination américaine au départ de Munich : Detroit. À partir du 4 mai 2020, Lufthansa fera voler cinq fois par semaine un Airbus A350 à destination de la ville du Michigan – les lundis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis. Le vol décollera à 12h40 et atterrira à 15h45, heure locale. Le vol retour vers l’Allemagne décollera à 17h35, heure locale, et arrivera à Munich à 7h45 le lendemain matin.

A partir du 31 mars 2020, Lufthansa proposera un Airbus A350 à destination de la métropole indienne de Bangalore cinq fois par semaine – le mardi, le jeudi, le vendredi, le samedi et le dimanche. Le vol décollera de Munich à 11h55 et atterrira le Datum/Date 7. August 2019 Seite/Page 3

 

lendemain à 0h05, heure locale. Le vol retour vers l’Allemagne part à 1h45, heure locale, et arrive à Munich à 7h30. Toutes ces villes seront desservies pour la première fois au départ de Munich avec l’Airbus A350-900.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *