Après des reportages sur TF1 et M6, le Marmara Beach Club Djerba trouve des soutiens sur Facebook

Production

A la suite de reportages diffusés sur TF1 et M6, le Djerba Beach Club, revendu par Marmara, est défendu sur Facebook face aux accusations d'autres clients qui, eux aussi, communiquent via le réseau social et qui ont attiré l'attention de TF1 et M6.

Alertée par des reportages désastreux pour l’image du Marmara Beach Club Djerba, diffusés sur TF1 et M6, une cliente, a décidé de lancer un groupe Facebook (voir) pour défendre la réputation de l’établissement. Les clients mécontents ont eux aussi leur page Facebook et attendent de Marmara une réparation. Ils exprment leur colère contre le tour-opérateur (https://www.facebook.com/groups/) et non pas contre la destination. A voir aussi, un article de la presse tunisienne et les deux reportages télévisés qui y sont intégrés (http://news.tunistribune.com/?q=node/2730).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. A l’époque du flamboyant Jean Pascal Siméon, PDG de SWITCH-PARTIRPASCHER, il s’est aussi trouvé de « tres honnêtes gens » pour défendre cette Société, d’autre part lourdement condamnée pour publicité mensongère. Mais ….. il s’est avéré que ces commentaires favorables émanaient de Sociétés spécialisées dans la falsification et l’intoxication des médias où fleurissaient les descriptions des déboires subis par les voyageurs. Lire à ce sujet ce qui est écrit sur le site ASSOCIATIONSOSVOYAGES

  2. Je n’ai rien contre Marmara qui permet à beaucoup de gens, qui, sans ce concept (bas coûts), ne le pourraient pas. Concept positif certes sur ce plan, mais qui a ses limites! Lorsque les prix sont trop bas, en faisant un calcul simple et en étant un peu réaliste, il faut se douter que la qualité, notamment au niveau du service, de l’hygiène et de l’alimentation (le plus important) sera équivalente au prix! Et sur la masse, on peut dire que Marmara ne s’en tire pas mal sur les SAV. Après, pour un séjour à 1000 € en Tunisie, le TO pourrait faire un effort et assurer la sécurité sanitaire de ses clients. Ce qui fait sa force sur le marché (le bas coût), doit être assumé dans des cas particuliers (notamment lorqu’il y a mort d’homme comme cela s’est passé sur une croisière en Egypte en début d’année). Enfin, n’oublions pas que lorsqu’on voyage avec Marmara ce n’est qu’au retour du voyage et après l’addition de tous les à côtés optionnels vendus sur place, que l’on connait le prix réel de notre voyage!!! Chers clients, soyez réalistes ou assumez aussi de parfois n’avoir acheté qu’un prix!!!!

  3. Certains disent que Marmara = voyage à bas coût….. est-ce que 1000 euros/semaine par personne est un voyage à bas coût?
    Quand je paie 1000 euros et que c’est vendu en tant que « all inclusive », je m’attends/on s’attend à un minimum rien qu’au niveau de la propreté, de l’accueil et de la nourriture. Ici tout a été en dessous de tout. Nous avons été intimidés, injuriés et frappés sur place. Depuis notre retour nous recevons des menaces de mort. Cet hôtel est déjà poursuivi pour des faits similaires qui se sont passés en août 2011. La aussi, la personne en question a été traitée de raciste, etc. Est-ce normal tout ça? Quoi qu’il en soit, cette affaire est loin d’être finie. Le tourisme tunisien se porterait largement mieux si certains propriétaires d’hôtels se comportaient comme ils le doivent envers leurs clients.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *