Aqua Privilèges, un nouveau spécialiste du bien-être

Production

Sortie d’une brochure claire, élégante et complète.
Une sélection des plus beaux établissements de soin.
L’objectif de lancement est d’atteindre les 500 clients.
Aqua Privilèges vient de sortir. Fraîchement lancée sur le marché, cette production spécialisée reprend dans un catalogue élégant et clair l’offre la plus complète en matière de spas et de thalassothérapie. “Bien sûr il existe déjà des acteurs sur ce créneau, mais aucun d’eux ne propose autant d’unités à travers le monde”, indique le directeur Sami Guenaoui (qui est aussi le directeur de 1001 Soleils). Les 5 continents sont en effet représentés dans cet outil qui pourrait bien plaire aux vendeurs ainsi qu’à leurs clients. “Aqua Privilèges, c’est une sélection d’établissements de grande qualité disposant des meilleurs infrastructures”, explique le jeune directeur qui édite le document à 60 000 exemplaires. Désireux de surfer sur la vague du bien-être “très tendance” ces derniers temps, celui-ci combine donc judicieusement centres de thalasso et spas. Les premiers sont localisés en France, à Pornic ou en Corse mais aussi en Tunisie, en Espagne, au Maroc et ailleurs. Quant aux seconds, ils sont associés aux plus beaux hôtels du monde. Citons par exemple les centres de soin du Chedi à Oman, du Blue Palace en Crète, de l’Anassa à Chypre, du Chiva Som en Thaïlande, du Méridien Nirwana à Bali, du Hilton à l’île Maurice, du Maroma au Mexique ou du Hilton Jalousie dans les Caraïbes. Facile à utiliser, la brochure présente sur deux pages chaque établissement et communique un prix incluant le séjour et le transport. “Dans un soucis de clarté et de flexibilité pour les clients, nous leur suggérons et détaillons les cures et les soins qu’ils peuvent choisir selon leurs envies ou leurs besoins”, argumente Sami Guenaoui qui, en marge de cela, propose également des combinés d’îles, des escapades et même des circuits. Côté transport, le TO prévoit essentiellement du vol régulier sauf sur les axes desservis par les charters positionnés de 1001 Soleils, à savoir Chypre, la Tunisie et l’Espagne. “Mise à part cette synergie côté aérien, je ne tiens pas à ce que l’amalgame soit fait entre ces deux marques qui n’ont rien en commun hormis le numéro de licence”, conclut le directeur qui mise raisonnablement sur 500 clients cette première saison.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *