Austral Lagons devrait terminer sa première année à l’équilibre

Production

Sorti du giron de Thomas Cook il y a près d’un an et demi, Austral Lagons prévoit un premier exercice sur 16 mois à l’équilibre. Avec 31 M€ de chiffre d’affaires, un peu en deçà des objectifs fixés, le TO part confiant pour 2015 avec des "bookings extraordinaires".
 Le premier exercice, sur 16 mois, sera arrêté au 31 octobre. Les chiffres dévoilés ce 12 septembre sont donc incomplets mais suffisamment indicatifs. Avec 30 à 31 M€ de CA le groupe Le Monde à la Carte sera plus ou moins à l’équilibre, "peut-être à 100.000€ d’écart" précise Philippe Cornubert, l'un des trois actionnaires.
 
L’activité se répartit entre 80% pour Austral Lagons et 20% pour Secrets "qui a un peu sous-performé" reconnaît la direction du groupe "mais il suffit qu’il manque un seul gros dossier à 600.000€ ou même à 1,5 M€ pour baisser fortement".
 
Les prises de commandes sur 2015 sont "exponentielles" glisse Hélion de Villeneuve. En conséquence, l’objectif pour 2015 est de 32,5 M€ (25 M€ pour Austral, 7 M€ pour Secrets), soit une croissance de 40% sur 12 mois ! Le modèle de distribution reste à 95% Bto B, les 5% de Bto C correspondant à des clients de Secrets Voyages.
 
AS, un nouveau relais de croissance en 2015 ?
Référencé chez Thomas Cook (son premier distributeur), Havas Voyages, Tourcom, Manor, Austral Lagons travaille aussi avec quelques mini-réseaux au sein d’AS Voyages. Les prochains appels d’offres pour le référencement au sein du réseau volontaire sont prévus dans un an, en septembre 2015.
 
"Cela nous laisse le temps d’être prêts pour pouvoir y répondre" explique Hélion de Villeneuve, directeur général. "Dans le cadre de notre nouvelle structure, nous avons un peu plus d’un an d’existence. C’est jeune car il a fallu tout reconstruire : une force commerciale, un site Web B2B qui reste à améliorer d’ailleurs et il faut que l’on soit aussi présent sur Orchestra avant de pouvoir travailler avec un millier de points de vente."
 
Bientôt un nouveau site Web
Pour rattraper son retard technologique, le TO a déjà investi 400.000 euros "et ce n’est pas fini pour cette année" avertit Hélion de Villeneuve. Car le site Internet va être revu pour donner notamment un accès direct à l’aérien – aujourd’hui, l’agent de voyages doit vérifier la dispo sur son GDS.
 
Mais le site d’Austral Lagons permet déjà d’avoir toutes les cotations, il donne accès en temps réel aux stocks terrestres, hôteliers et excursions. "Nos agents de réservations sont surformés, ils peuvent assembler un itinéraire ‘à la carte’ en moins de 7 minutes" explique le DG qui rappelle que ses équipes ne font que çà, assembler diverses prestations à la carte. Il ne s’agit pas de package déjà prêts.
 
D’où l’intérêt pour l’agent de voyages de proposer à son client excursions, location de voiture, chauffeur, guide francophone… afin d’avoir "un plus beau dossier commissionné" et surtout un voyageur satisfait parce qu’il aura eu du "all inclusive à la carte" avant de partir sans avoir à débourser à nouveau sur place.
 
La relance d’Au Cœur du Monde
Il faut bien le dire, la marque "Au Cœur du Monde" est restée en sommeil depuis son rachat à Thomas Cook. "On ne peut pas courir deux lièvres à la fois" rappelle Hélion de Villeneuve. La priorité n’était pas sur cette marque. Mais la réflexion est en cours.
 
D’ici à 2016, une production Au Cœur du Monde devrait sortir sur l’Asie ou l’Amérique, voire l’Afrique des safaris. A suivre

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *