Austral Lagons : les réservations sont en avance de 37%

Production

La rentrée chez Le Monde à la Carte (Austral Lagons) s’annonce particulièrement bien. Le groupe enregistre un chiffre d’affaires de 55,5 millions d’euros sur l’exercice qui va s’achever le 31 octobre, en hausse de 14%. Mieux, le TO indique que les prises de commandes à date sont en avance de 37%, pour un prévisionnel de 63 millions d’euros, en augmentation de 14% également.

 

« L’année 2020 s’annonce excellente » s’est félicité Hélion de Villeneuve, PDG d’Austral Lagons. « Tous les voyants sont au vert ». Seule ombre au tableau, le rachat du Paul Gauguin par la compagnie Ponant dont il était jusqu’ici l’agent exclusif. « Pour l’instant, nous sommes en discussion, mais il y aura un impact, c’est évident. Mais je rappelle tout de même que le Paul Gauguin ne s’achète pas seul… », mais plutôt en combiné. A bon entendeur.

D’autant plus que l’activité sur la Polynésie a explosé cette année (+24%). « Toutes les destinations revendues par le TO sont en croissance », a ajouté Hélion de Villeneuve, sauf La Réunion, « à cause des gilets jaunes ».

Les Maldives, les Seychelles et Maurice se sont très bien vendues aussi et, en Afrique, « la Tanzanie a fait un gros carton ».

 

Par ailleurs, il a annoncé qu’après « la fusion juridique d’Austral Lagons et de Voyage de Légende cet été », le groupe a quitté ses bureaux de la rue des Saints Pères début septembre pour s’installer dans le 15e dans de nouveaux locaux. Le bâtiment situé au 30 rue Cambronne est « le seul bungalow sur pilotis de Paris ». « Nous sommes restés rive gauche et avons créé un espace moderne et confortable pour que nos 65 salariés s’y sentent bien ».

Enfin, le patron d’Austral Lagons a rappelé son positionnement : « nous sommes un TO BtoB au service des agents de voyages ». Avec 95% des ventes via les réseaux, il propose aux vendeurs des voyages sur-mesure sur des destinations de plus en plus complexes. » « Nous avons les meilleurs experts » et « huit commerciaux qui sillonnent la France ». « Nous avons la connaissance et le prix, c’est ça être TO aujourd’hui ».

 

Côté production, Austral Lagons propose trois nouvelles brochures sur ses  grands axes : Tahiti et ses îles, Océan Indien et Afrique Australe. Il étoffe notamment sa production Afrique avec trois nouvelles destinations : Ouganda, Zambie, Malawi. « Le Malawi est un pays en devenir » explique Fabrice Bouillot, directeur des productions Océan Indien et Afrique, « une destination encore très confidentielle où les gens sont très accueillants » mais avec un fort potentiel.

En Tanzanie, le TO propose de nouveaux itinéraires, rajoutés aux circuits classiques, avec notamment l’ajout des parcs du sud. Il a également mis en avant des programmes en combiné démarrant par Zanzibar. A Zanzibar justement, il a élargi « son portfolio, allant du 3 étoiles à l’île hôtel de luxe ».

En Afrique du Sud, le TO propose un combiné Le Cap – Delta de l’Okavango et chutes Victoria de 8 nuits avec un vol direct quotidien du Cap à Maun (Botswana) et un combiné le Cap – Parc Kruger et séjour balnéaire au Mozambique de 9 nuits avec des vols au départ de Johannesburg ou du parc Kruger.

Austral Lagons affirme bien évidemment toujours sa place de leader de la Polynésie avec une brochure de près de 100 pages, couvrant les 5 archipels : les îles de la Société, les Tuamotu, les Marquises, les Australes et les Gambier. Il met également en avant les escales à Los Angeles et à San Francisco.

Enfin, Austral Lagons a aussi accentué les combinés possibles des Seychelles, des Maldives, du Sri Lanka et de certains pays d’Afrique avec les Emirats et Oman.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *