Avec la Finlande, Norvista aspire à plus « d’authenticité »

Production

Rovaniemi, c’est presque terminé pour Norvista. « C’est trop l’usine, nous cherchons des produits plus authentiques moins superficiels et plus éthiques », glisse Dominique Friedman, DG de Norvista-Sept et Demi. Résultat, le TO ne retient qu’en fin de brochure le traditionnel séjour de 5 jours « à la rencontre du père Noël ». Il laisse donc la place à Transtours ou Scanditours, entre autres. Norvista, comme son confrère Bennett, mise cette année sur la Finlande autour d’Ivalo. Il a choisi cette année de mettre en avant et en nouveauté un séjour multi-activité à l’auberge Kieppi, rebaptisée « La Perdrix des Neiges » pour la clientèle française, à Saariselkä, d’une durée de 8 jours et 7 nuits en pension complète à partir de 995 euros, en vol direct régulier sur Finnair Paris-Ivalo, tous les samedis du 8 janvier au 16 avril. Le voyagiste reconduit par ailleurs la formule détente aquatique et activités hivernales à l’Holiday Club de Saariselkä, les chalets et igloos, le safari motoneige et une série de réveillons dans différentes régions lapones. Mais il ne s’agit que d’une sélection, l’offre complète est répertoriée sur son site Internet B to B. On y trouve par exemple une série de villes nordiques à découvrir également en saison hivernale comme les capitales baltes, Oslo, Copenhague, Helsinki ou Saint-Pétersbourg.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *