Avec la fondation GoodPlanet, les Maisons du Voyage aident à reboiser l’Amazonie équatorienne

Production

Les Maisons du Voyage (groupe Le Figaro), dirigées par Arthur Courtinat, ont signé un accord de partenariat avec la fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand.

 

Les Maisons du Voyage  souhaitent associer les voyages proposés à « une démarche sociale et éco-responsable » en soutenant des projets d’agroforesterie et d’agriculture familiale dans des zones fortement affectées par le réchauffement climatique où vivent des populations défavorisées.

 

Cet accord, signé pour  trois ans jusqu’en 2020 dans une première phase, permettra à la Fondation GoodPlanet et ses partenaires locaux, de participer au financement de trois projets en Equateur, en Ethiopie et au Pérou.

 

Le premier projet, en 2018, concernera des actions d’agroforesterie et reforestation en Equateur avec comme partenaire local Ishpingo, ONG franco-équatorienne créée en 2005. L’Amazonie équatorienne souffre du taux de déforestation le plus important d’Amérique du sud. « A cause de la hausse démographique et de la pression économique, la population indigène Kichwa a délaissé ses modes de culture traditionnelle (café, cacao notamment) pour de la monoculture intensive et de l’élevage, ce qui accroît la surexploitation des sols et contribue à la déforestation ».

 

Démarré en 2014, le projet vise à reboiser les zones dégradées en mettant en  place un modèle d’agroforesterie durable et ainsi contribuer à l’amélioration des conditions de vie locales.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *