Belmond lance le Grand Hibernian, un train de luxe en Irlande

Production

A partir du mois d’août 2016, le groupe qui opère le Venise Simplon-Orient-Express proposera l’Irlande du Nord au Sud, sur rail. Le nouveau train, racheté à Irish Rail, a été réaménagé pour près de 9,5 M€. L'atout du marché français? Dublin bénéficie d’une riche desserte aérienne depuis plusieurs villes de France…Le Grand Hibernian permettra de parcourir 1.500 km de voies ferrées en Irlande du Nord et en Eire à partir du 9 août 2016. Au départ de Dublin, le train suit deux itinéraires : en 4 nuits vers Cork, Killarney, Limerick, Galway et Westport ; en 2 nuits vers Belfast et Portrush. La combinaison des deux est possible. Les croisières ferroviaires de Belmond (ex-VSOE) en Irlande invitent à "rencontrer la population". Rien d’étonnant lorsqu’on sait que l’une des forces du tourisme irlandais réside dans le contact avec ses habitants.
 
Le voyage est commercialisé à partir de 3.200 euros par personne pour 2 nuits en formule all inclusive. Les passagers dorment à bord du train "dans de petites gares éloignées du trafic, au calme" précise Yann Guézennec, directeur ventes & marketing monde de Belmond. En option, les golfeurs pourront s’ils le souhaitent "jouer chaque jour sur un golf différent pendant que leur conjoint part sur l’une de nos excursions", souligne Yann Guézennec.
 
Une capacité de 40 personnes
Dans un décor plus contemporain que le Royal Scotsman, son homologue écossais, le train irlandais se compose de dix voitures dont une voiture-bar avec larges baies vitrées en U et deux voitures-restaurant dont une, la Sligo, est privatisable (pour vingt personnes). Au total, le Grand Hibernian peut accueillir 40 personnes dans ses 20 cabines avec salle de bain. Chaque voiture comprend trois twin et une double "communiquant avec une twin pour voyager avec des enfants ou des bodyguards, selon la clientèle" glisse le directeur marketing d’un air entendu. A noter que le train de luxe est équipé d’une cabine accessible aux personnes à mobilité réduite.
 
Les ventes à l’international sont "ouvertes depuis un mois et demi et déjà 300 personnes ont réservé" se félicite Yann Guézennec qui ne cache pas la part prépondérante de la clientèle américaine. Toutefois, en France, "la richesse de l’offre aérienne" sur Dublin au départ de Paris et de "nombreuses villes de province avec Aer Lingus" le rendent optimiste. "50% de notre clientèle française vient des régions" précise-t-il.

Les Français ont été 455.000 à visiter l’Irlande en 2014, en hausse de 5% sur 2013 selon les chiffres de l'office de tourisme d'Irlande.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *