Bennett exporte les Artic Club en Irlande

Production

Lancement du Bennett Celtic Club à Bantry.
Les Artic Club de Finlande et d’Islande ouverts cet été.
2003 en légère hausse et bons résultats sur la Finlande.
On ne change pas une formule qui gagne. Mieux, on la développe. Bennett suit cette stratégie avec ses produits club. Ainsi les deux Bennett Artic Club vont poursuivre leurs activités durant l’été, alors que ces deux structures dont le succès va grandissant n’étaient ouvertes au public que durant l’hiver. Mieux, le TO va lancer un nouveau club en Irlande, le Bennett Celtic Club, situé à Bantry, dans le sud-ouest de l’île. Avec ce club, Bennett commercialise dans sa nouvelle production estivale un séjour multi-activité comprenant randonnée, vélo, pêche en rivière, musique et danses irlandaises, karaoké, bowling, etc. Les formules été des deux Artic Club en Finlande à Savukoski et en Islande à Selfoss proposent des activités similaires avec des découvertes des régions. L’ouverture de ces deux unités l’été est en fait l’indice d’une saison exceptionnelle cet hiver. Le TO veut en effet faire durer l’engouement rencontré sur la Finlande cet hiver jusqu’aux beaux jours. « Sur les 5 000 clients pris en charge en Finlande, plus de 4 000 étaient attirés par les activités hivernales, raconte Jean-Marc Rozé, DG de Bennett. C’est devenu la deuxième destination derrière l’Irlande. » Justement, l’Eire n’a pas été à la hauteur des espérances cette année. « 2003 a été moyen peut-être parce que la clientèle n’a pas été suffisamment stimulée », remarque le DG. A cette atonie, s’est ajoutée la baisse significative de la demande sur Londres, le TO se jugeant concurrencé par les packages d’Eurostar. Du coup, le chiffre d’affaires a crû de 3 % à 21,8 ME, contre 23 ME attendus. Mais à périmètre constant et hors activité ferries, la progression atteint 7 %. « Dans un contexte touristique instable, je me contente de ce résultat, car les destinations se maintiennent, le volume de clients croît de 2,29 % à 23 649 et le panier moyen augmente », insiste le DG. Sur l’Irlande, le TO espère dépasser la barre des 10 000 clients en 2005.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *