Cap Australie/Bali 2018 by Australie Tours, épisode 7 : « Bali : vous avez dit expérience ? »

Production

Labourer, planter dans les rizières… Cette première journée à Bali, du côté d’Ubud, restera dans les mémoires.

 

Nuit sereine au Keraton Jimbaran Beach Resort choisi pour sa proximité avec l’aéroport de Denpasar où nous avons atterri à minuit trente ce matin. Cet hôtel de bord de mer à l’architecture balinaise typique est une belle surprise. Point de nuisances sonores lié aux avions. Et ce matin à 7 h, les plus curieux ont pu voir sur la plage l’arrivée des bateaux colorés de pêche, les filets débordant de poissons.  Et prendre un bain dans une mer calme et chaude.

 

A 9 heures, le groupe se retrouve avec les bagages dans le hall de l’hôtel. Le sourire de notre guide Dana nous accueille. Il parle un français parfait, appris à l’Alliance française.

 

Entre Denpasar la capitale bruyante de l’île, et Ubud, la ville des artistes, au centre de l’île, le programme prévoit de découvrir la culture authentique des balinais.

 

Dans le village  de Guliang des familles nous reçoivent chez elles. Des moments extraordinaires de partage autour de démonstrations de vannerie, de confection d’offrandes, initiation à la culture du café…  Plus loin, dans le village de Bale Bengong, c’est au milieu des rizières que se dressent des tables pour le déjeuner. Mais avant de se régaler d’un repas gastronomique, la dynamique de groupe a joué à plein.  Pas question en effet de jouer le spectateurs. Ni une ni deux, Marine et Nathalie les première se déchaussent et viennent rejoindre dans la boue le paysan qui avec minutie repiquait à la main les plants de riz. Dans le champs d’à côté, le laboureur avec ses deux bœufs préparait le champs qui devait accueillir les prochaines semences de riz. C’est finalement tout le groupe qui passa d’un champ à l’autre, guidant les animaux, poussant la charrue… le plus sérieusement du monde.

 

Voir, toucher, comprendre, échanger, ce fut encore le cas plus tard,  dans une autre rizière, où l’heure était au battage du riz… A Bali, la culture du riz se fait toute l’année.

 

Vers 18h, on arrive Ubud. Juste le temps de s’installer à l’hôtel Sri Rathi, pour vite repartir pour le restaurant Café Lotus. Une belle adresse pratique pour découvrir un spectacle magnifique à deux pas. Dans le décor féérique d’un temple traditionnel, se produit le groupe Sekehe Gong, ce sont uniquement des femmes,  des danseuses et des musiciennes spécialistes du gamelan, cet instrument typique de l’île est plutôt joué par les hommes. Comme quoi, même ici, la femme s’émancipe !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *