Cap Nouvelle-Calédonie 2018 : arrivée au paradis sur l’île des Pins

Production
Les agents de voyages français invités par Australie Tours prennent la pose avec les totems du mémorial de Saint-Maurice.

 Le paradis, vous connaissez ? Les dix participants de Cap Nouvelle-Calédonie 2018 by Australie Tours l’ont découvert ce mardi 22 mai en se posant sur l’île des Pins située à 20 minutes de vol de Nouméa.

 

Sur les brochures, elle fait toujours rêver. Cette île des Pins parsemée d’étranges tumulus apparaît ponctuée d’alignements de pins collinaires à la silhouette élancée et bordée de longues plages de sable blanc poudreux… En vrai, c’est encore mieux ! Arrivés sur l’île à 9h10 avec l’avion d’Air Calédonie en provenance de Nouméa, les sept agents de voyages invités par Australie Tours pour ce « Cap Nouvelle-Calédonie 2018 » peuvent en témoigner. Très vite, la fine équipe en a pris plein les yeux.

 

Leur hôtel d’un jour, l’Oure Tera Beach Resort, est lui-même installé en bordure d’une baie -d’Oure- séparée d’une seconde baie magnifique -de Kuto- par Kanuméra, colosse de roc « tabou » pour les Kunié. En cette période d’intersaison en Nouvelle-Calédonie, les plages quasiment désertes permettent d’apprécier à sa juste valeur ce paradis tropical baigné d’eaux cristallines.

 

Le programme du jour intégrait quelques visites d’hébergements, le gîte Nataiwatch d’abord, puis l’hôtel Kou Bugnyy et enfin, bien plus au nord, le Méridien, situé à proximité de la célébrissime piscine naturelle d’Oro.

 

Une piscine naturelle mythique

Avec sa plage de sable blanc, ses 48 chambres et bungalows face à la mer ou aux jardins, sa piscine à débordement avec vue sur la baie, le Méridien 5* est particulièrement séduisant. Et le lieu mythique de l’île des Pins, la piscine naturelle de la baie d’Oro, n’est pas très loin. Certains s’y rendent en kayak. Pour la fine équipe, cela se fera à pied en bordure de rivière.

 

Chacun se presse derrière Jeff, le réceptif. Cette piscine naturelle bordée de grands arbres est encore plus belle que ce qu’ils avaient imaginé. Plus belle et sacrement large. Il suffit de lancer dans ses eaux cristallines quelques miettes de pain pour que les poissons approchent, des gros, des petits frôlant même les baigneurs. Et bonheur total, la team est quasiment seule dans cette immense baignoire d’eau naturelle. Le retour jusqu’au Méridien se fait aussi à pied, puis en bus via Saint-Maurice pour rejoindre l’Oure Tera Beach Resort.

 

Des totems, des missionnaires et une photo

Un rapide stop est en effet prévu pour découvrir la palissade de totems en bois de kohu érigée en 1998 autour du monument aux morts de Saint-Maurice pour le 150e anniversaire de l’arrivée des missionnaires sur l’île. Tiens, et si on faisait une photo de groupe entre ces totems ?

 

« Vite, vite, dépêchons-nous, lancent alors Fairouz et Audrey à leurs collègues. Nous voulons aussi prendre en photo le coucher de soleil à Ouro« . Objectif atteint. La team arrive à point nommé pour découvrir un ciel… rouge flamboyant. Dire qu’il faudra dès le lendemain matin quitter ce lieu magique pour rejoindre Grande Terre et s’élancer vers le nord. Promis, ils reviendront un jour à l’île aux Pins !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *