Cet été, la Malaisie arrive luxueusement chez Soléa

Production

Le TO haut de gamme cherche à développer sa production.
En brochure, 14 pages sont consacrées à la destination.
Hôtels de luxe, design, de charme, famille, sur pilotis…
Jusqu’ici la stratégie de Soléa Vacances était simple et claire: programmer les destinations où sont implantés des hôtels One&Only, groupe hôtelier international dont il dépend. C’est-à-dire l’île Maurice, les Maldives, Dubaï et les Bahamas. DG de Soléa, Guy Zékri s’est pourtant peu à peu laissé tenter par d’autres destinations qu’il juge très complémentaires des produits maison. A savoir : l’île Rodrigues, la Réunion, les Seychelles, le Sri Lanka, Oman et les États-Unis. « Aujourd’hui nous avons besoin de croître et de nous développer même si cela implique la programmation de destinations où le groupe n’est pas présent », indique sans détour le jeune DG. Conscient que 50% de son CA est réalisé par l’île Maurice, ce dernier croit pourtant dans le potentiel d’autres axes, à commencer par la Malaisie. Nouvelle destination de l’été 2006, ce pays occupe 14 pages en catalogue! « Hormis la langue, la Malaisie ressemble à l’île Maurice », explique Guy Zekri, évoquant un accueil très chaleureux, le même temps de vol en liaison directe (12 heures), la présence d’hôtels de très grand luxe, un fort métissage de la population et une gastronomie riche et savoureuse. En phase test pour cette saison, la Malaisie devrait trouver sa place auprès des clients de Soléa, amateurs de luxe, de confort et de raffinement. Et pour cause, en connaisseur, le TO s’est attaché à ne leur proposer que les établissements les plus prestigieux. L’hôtel Maya à Kuala Lumpur pour son esprit design et sa vue panoramique sur les tours Petronas, le Pangkor Laut Resort pour son spa unique et ses suites sur pilotis, le Dataï pour sa situation magique entre golf et jungle, le Four Seasons pour ses luxueuses villas. Que les familles se rassurent, le TO a su trouver pour elles l’un des rares hôtels « kids friendly » de Langkawi, le Pelangi Beach (à partir de 1.290 euros la semaine, 905 euros pour les enfants). « Mon coup de coeur reste le Tanjung Rhu Resort 5* qui possède la plus belle plage de l’île », conclut Guy Zekri qui, en cette année de lancement, espère séduire quelque 500 clients.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *