Cet hiver, les TO ont retrouvé le sourire

Production

Chez les tours-opérateurs du Seto, l’hiver 2016-2017 se caractérise par « un net rebond de l’activité » de leur activité avec une « bonne tenue des destinations long-courriers et le redémarrage des destinations de l’Afrique du Nord et du Maghreb ».

 

Ces résultats positifs sont marqués par deux facteurs principaux. Tout d’abord le marché des tour-opérateurs se montre dynamique et bien adapté dans un contexte d’amélioration des conditions socio-économiques, y compris de la consommation en France. Ensuite, le trafic sur plusieurs des plus grandes destinations « historiques », pénalisé ces derniers exercices par une sensibilité sécuritaire de la clientèle française, montre des signes de redémarrage.

 

Cet hiver (du 1er novembre 2016 au 30 avril 2017), les tour-opérateurs membres du Syndicat des entreprises du tour operating (Seto) ont généré un volume d’affaires de 1 777 M€, ce qui représente une hausse de +3 ,1% par rapport à la même saison de l’exercice 2015/2016 (à périmètre comparable). Ils ont fait voyager 2 058 726 clients, ce qui correspond à une hausse de l’activité de +2,5%. Et la recette unitaire augmente de +0,6% à 863 €.

 

Le trafic « vols secs » avec 676 973 passagers a enregistré une croissance de +3,2%. La recette unitaire moyenne des vols secs s’est établie à 291 € (-3,1%), générant un volume d’affaires de 197 M€, stable par rapport de la même saison de l’exercice 2015/2016. Quant au trafic « forfait » avec 1 381 753 clients est en hausse de 2,1%.

La recette unitaire moyenne des voyages à forfait s’est établie à 1 144 € (+1,3%), générant ainsi un volume d’affaires de 1 580 M€ en hausse de 3,4%.

 

Les résultats de l’activité des voyages à forfait se répartissent sur les grandes zones suivantes. Les destinations long-courrier avec 461 394 clients (+6,1%) ont réalisé un volume d’affaires de 989 M€, en hausse de +4,2% et une recette unitaire de 2 143 € (-1,8%). Les destinations moyen-courrier avec 603 084 clients (+1,7%) ont réalisé un volume d’affaires de 417 M€, en hausse de +4,9% et une recette unitaire de 692 € (+3,1%). La France avec 317 275 clients (-2,6%) a réalisé un volume d’affaires de 174 M€, en baisse de 3,9% et une recette unitaire de 548 € (-1,4%).

 

Pour les destinations long-courriers, notons l’évolution positive du trafic sur l’Indonésie (+79%), l’Afrique du Sud (+69%), le Pérou (+51%) ainsi que la République Dominicaine (+7%) et le Cuba (+7%). Une évolution négative est à signaler notamment pour la Chine (-19%) et l’Inde (-15%).

Pour les destinations moyen-courriers, notons l’évolution positive du trafic sur la Tunisie (+130%), l’Iran (+121%), Oman (+93%) ainsi que les Canaries (+6%) et le Maroc (+6%). Sont en recul notamment la Turquie (-24%) et Madère (-15%).

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *