Chamonix : des séjours ski et golf au pied du Mont-Blanc

Production

La capitale de l’alpinisme a plus d’un atout dans sa poche. Et offre une multitude d’activités pour les montagnards aguerris et les autres. Exemple : des séjours ski et golf proposés en fin de saison hivernale. Une autre façon d’apprécier la montagne…
On vient en nombre à Chamonix. Autant l’hiver que l’été. Le mont Blanc, l’Aiguille du Midi, les Drus… Ces lieux mythiques d’alpinisme ont fait sa réputation. Tout comme d’ailleurs sa mer de glace, que l’on rejoint au rythme du petit train rouge à crémaillère, le Montenvers, que tout un chacun aura pu revoir dans le dernier film de Gilles Legrand, Malabar Princess. On y vient même du monde entier. Parfois pour une halte à la journée, parfois pour un séjour. Longtemps répartie entre l’hiver et l’été, l’activité se prolonge en intersaison (15 % au printemps et 5 % à l’automne). Autour de produits très sportifs bien sûr. Mais plus seulement. « Nos lits sont moins skieurs l’hiver. Le nombre de forfaits a chuté de 3 % cette saison pour un taux de remplissage similaire », indique Bernard Prud’hommes, un ancien guide aujourd’hui directeur de l’office de tourisme. Les professionnels diversifient d’ailleurs fortement leur offre avec des séjours soin du corps, mais aussi des activités sportives plus accessibles comme de l’escalade douce, ou plus directement adaptées aux adolescents… « On aimerait bien que les gens peu aguerris n’hésitent pas à venir à Chamonix. Que nous puissions leur apporter une certaine connaissance de la montagne et de la nature », s’exclame l’ancien guide. Chamonix s’engage donc sur de nouvelles voies. Dernier exemple en date : les séjours neige et golf proposés cet hiver en hôtel deux ou trois étoiles, sur la base de trois ou quatre jours. Ski le matin, golf l’après-midi… La formule plaît mais dépend évidemment de la météo. Trop de neige peut en effet rendre le 18 trous chamoniard impraticable. « Cette saison, c’est idéal. Nous avons de la neige en altitude et le parcours de golf est accessible », se félicite Bernard Prud’hommes. Plutôt satisfait de la saison qui s’achève avec un taux d’occupation des hébergements d’environ 60 %, le directeur de l’OT se félicite de voir émerger d’autres idées de séjours… pour l’été. Comme les packages VTT commercialisés par Crystal Active Holidays au Club-active des Planards. Un renouvellement de produits qui devrait séduire les touristes français comme étrangers. Et en matière de pluralité, Chamonix s’y connaît ! « Notre clientèle en hébergement marchand est à 50 % française et 50 % étrangère. Les Anglais arrivent en tête avec quelque 107 000 nuitées enregistrées en 2003, loin devant les Allemands (50 000 nuitées), les Hollandais (34 000), les Italiens (30 000) ou les Américains (28 000) », détaille le directeur de l’office de tourisme. Et l’on peut croiser bien d’autres nationalités. L’OT en comptabilise plus de 25 ! Avec quelque 64 510 lits, dont 4 700 répartis dans les 70 hôtels de la station, la cité alpine a du répondant. Excepté peut-être en hôtellerie quatre étoiles, avec seulement quatre établissements et 145 lits. Mais des projets émergent. L’un est porté par la famille Tournier, présente à Courchevel, l’autre pourrait jouxter un chalet suédois bâti aux Tines… Quant au troisième, lancé par Paulo Vitelli, constructeur de yachts (Azimut & Benetti) et déjà hôtelier à Champoluc dans la vallée d’Aoste, l’heure est aux derniers aménagements ! Le Grand hôtel des Alpes devrait en effet ouvrir ses 30 chambres fin juin dans un style anglais très cosy, au cœur de la cité, là même où fut construit le premier hôtel de Chamonix.
PRATIQUE
– La centrale de résa de Chamonix est en pleine mutation. Une cinquantaine d’hôteliers adhèrent à cette plate-forme de disponibilités, qui dès l’automne 2004 offrira une nouvelle version de réservation en ligne (www.chamonix.com).
– La compagnie des guides a elle aussi largement étoffé son offre avec même, les jours de mauvais temps, des visites organisées. Aux expositions Gionadda de Martigny (Suisse) par exemple ! Info sur Chamonix-guides.com
– Côté pistes, Chamonix offre désormais avec un seul et même forfait, Cham’ski, l’accès à l’ensemble des domaines excepté celui des Houches, soit Brévent, Flégère, Mer de Glace et Grands Montets. Soit un total de 155 km de pistes. Appréciable, la mise en place de forfaits débutants, Cham’Start (82 E) pour les adultes ou seniors et Cham’Baby (60 E) pour les enfants de 4 à 11 ans, valables pour 6 jours sur les petits domaines (La Vormane, Les Choselets, le Savoy, les Planards) avec extension possible aux grands domaines moyennant respectivement 14 E et 9 E supplémentaires par jour.
– Quelque 150 TO d’une quinzaine de pays proposent des produits sur Chamonix. Parmi les nouveaux venus, des TO indiens et chinois. Remarquons que certains TO révisent leurs offres et proposent par exemple, comme Japan Travel Bureau, des séjours découverte de la culture française avec cours de cuisine ou de français pour les 55 ans et plus.
Un nouveau 4* et deux packages ski + golf
Larges boiseries, salon cossu et grande bibliothèque… Marco Sitia, l’architecte choisi par Paulo Vitelli, propriétaire du Grand Hôtel des Alpes, le tout nouveau quatre étoiles situé au cœur de Chamonix, plonge le voyageur dans l’ambiance d’un château anglais. Cet établissement de 30 chambres (dont 18 luxe, 2 prestige et 1 suite) dispose d’un restaurant de 45 couverts, de deux salons, d’une piscine, d’un jacuzzi, d’un salon de massage… Nuit avec petit déjeuner à partir de 120 E par personne en pleine saison.
Deux autres établissements chamoniards, l’Excelsior 2* et le Labrador 3*, commercialisent, eux, directement des packages de 4 jours/ 4 nuits avec ski le matin et golf l’après-midi. Outre l’hébergement (chambre + petit déjeuner), le package comprend le forfait Cham’Ski 4 jours et deux green-fees. A partir de 277,5 E en 2* et de 317,5 E en 3*. Pour plus d’informations, contacter l’OT (04.50.53.75.60).

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *