Chine : Jet tours parie sur le retour de la destination en circuit

Production

La nouvelle brochure « Circuits & Croisières été 2017 » présente 4 nouveaux circuits sur la Chine. Le TO ajoute davantage de souplesse sur une vingtaine de circuits (USA, Europe…) avec des vols en data mix. Jet tours veut pousser la croissance de l’activité Circuits enregistrée en 2016.

 

 

2017 sous le signe du Coq ? Chez Jet tours, Hélène Pouvesle, directrice de la production Circuits, croit à la reprise de la destination Chine (-24% au Seto en 2016). Quatre nouveaux circuits figurent dans la programmation été 2017 « retravaillée cette année avec Thomas Cook China, la filiale chinoise du groupe », explique-t-elle. « Cela nous a permis d’avoir une offre rajeunie avec de bien meilleurs prix » indique la directrice de production.

 

Ainsi Jet tours a opté pour des hébergements plus qualitatifs et des visites de sites différents (Zhujiajiao, « la Venise chinoise »; Chengdu et ses pandas…). Côté tarifs,  « sur tous nos prix de l’an dernier, nous sommes en forte baisse de 200 à 400 € » précise-t-elle. Et jusqu’au 30 juin, le TO offre le visa pour la Chine (170 € par personne).

 

Nouveaux circuits

Jet tours se présente désormais comme « mieux disant » sur le circuit « Dragons célestes » (11J/ 8N, à partir de 1.389€), en catégorie « à l’essentiel » (Shanghai, Xian). Circuit pour 30 pax, garanti à partir de 2 personnes et privatisable. Le nouveau  « Encre de Chine » (Pékin, Pingyao, Guilin…, 13J/ 10N, à p. de 2.389€ TTC) est proposé avec une suggestion d’extension à Macao et Hongkong en 5J/ 3N.

 

Dans la catégorie « Explorer passionnément », on notera le tout nouveau circuit « Aux Confins de la Chine » de Kumming à Chengdu en passant par Lijiang, Jianshui, Dali et Shangri-La (à partir de 3.989€), avec guide accompagnateur et extension possible de 7J/ 5N au Tibet.

 

Du nouveau en Europe

Parmi les autres nouveautés de l’été, Jet tours met l’accent sur le Royaume-Uni, « de nouveau accessible en circuit depuis la baisse de la livre sterling ». Ainsi l’itinéraire très complet sur l’Angleterre (Cambridge, Canterbury, Brighton, Bristol…) « De Shakespeare à Big Ben » en 10J/ 9N est à partir de 1.999€.

 

La Sardaigne profite comme une vingtaine de destinations (dont les USA) du Data Mix, c’est-à-dire la possibilité de mixer les vols entre régulier et charter pour avoir plus de souplesse sur les dates de départ ou d’arrivée. Au Portugal, le circuit « A l’essentiel » (Faro, Lisbonne, Fatima) s’affiche à 1.089€ en 8J/ 7N. Le TO innove aux Baléares avec un circuit sur Majorque en étoile depuis son club Jumbo Cala Mandia Park, à partir de 1189€ (8J/ 7N).

 

2016 a été l’année de l’Italie

 

L’an dernier, l’Europe et surtout l’Italie ont « cartonné ». Avec une croissance de 297%, l’Italie a intégré le Top3 des circuits Jet tours en 2016. « Nous avons eu des départs à 80 pax par semaine sur du classique Naples/ Naples », se souvient Hélène Pouvesle.

L’Europe du Nord a connu aussi de belles croissances en Norvège, Finlande et même Ecosse. Quand, au sud, Espagne et Croatie ont été un peu à la traîne chez Jet tours, du fait d’une trop forte concurrence sur la première et d’un « manque de visibilité de la seconde sur le marché français ».

 

Si le TO a gagné des parts de marché sur l’est du pays, les Etats-Unis ont déçu l’an dernier (-14% au Seto, -2% chez Jet tours). Et la tendance n’est pas très optimiste en ce début d’année 2017. Effet Trump? « En partie, estime Hélène Pouvesle, à cause notamment de ses déclarations sur l’éventuel renforcement des contrôles aux frontières pour les Français. »

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *