Prix: Kuoni se replace dans le marché avec ses 14 circuits « Express »

Production
Le circuit Express Brésil de Kuoni (ici le quartier Pelourinho à Salvador de Bahia) est à partir de 1.890€ les 10 jours et 7 nuits.

Kuoni a décidé de réagir face à la concurrence « très forte » sur les circuits en 2017. Le tour-opérateur sort 14 circuits à prix serrés. Les clients peuvent « profiter de plus de liberté ».

Kuoni a vu l’an dernier ses parts de marché attaquées par « de nouveaux acteurs » sur les circuits, dotés d’une « maîtrise de la distribution et d’une technologie »  garante  de rapidité. Pour cet hiver, le TO a introduit une nouvelle catégorie de circuits, les « Circuits Express » afin de se remettre sur « le meilleur des prix ».

 

« Pour les beaux voyages, les agences pensent à nous. Mais elles ne savent pas toujours à quel point on peut aussi être compétitifs » commente Emmanuel Foiry. « Dans notre brochure ‘K’,  on a été les premiers en 2013 à sortir un circuit sur l’Inde – notre grande spécialité – à moins de 1.000 € » rappelle Catriona Dempster, chef de produit Circuits.

 

Kuoni a donc retravaillé son offre pour sortir 14 circuits « Express ». L’idée? Un voyage un peu plus court mais surtout avec « plus de liberté », donc moins de repas et de visites inclus. Pour que le client puisse faire plus de choses à sa manière. Ce qui se traduit par un tarif plus bas. « Un circuit ‘Express’ est autour de 400 à 500€ de moins qu’un circuit ‘K’ correspondant » précise Catriona Dempster.

 

Effort sur l’Amérique latine

Kuoni a donc choisi ses dix destinations majeures (USA, Inde, Thaïlande…). Et quatre autres « très concurrencées », avec « un gros effort sur l’Amérique latine ». On trouve ainsi un circuit Argentine à moins de 3.000€ (à partir de 2.800€), un Brésil en 10J/ 7N à moins de 2.000€, etc. Evidemment avec Express, pas de surclassement ni d’extension, « L’essentiel pour un mini prix »  résume le tour-opérateur.

 

« Le circuit Express s’adresse une clientèle de circuits moins classique, qui a envie de se retrouver à deux  par moments. Une clientèle qui exprime une demande pour moins d’encadrement, dans les villes par exemple afin d’essayer l’offre de restaurants » ajoute la chef de produit. Si les hôtels ne sont pas en centre-ville, « les hébergements choisis permettent de s’y rendre facilement ».

 

L’important pour l’agent de voyages est de « bien connaître son client », souligne Emmanuel Foiry, afin de lui vendre « le circuit qui lui conviendra le mieux ».

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *