Circuits : la Française veut séduire plus d’agences de voyages et leurs clients

Production

La Française des Circuits se donne plus de visibilité avec une brochure redynamisée. Roadshow, recueil des demandes des agv, l’équipe du tour-opérateur  mise sur les rencontres avec les vendeurs. La Française des Circuits a ajouté des services, des voyages en plus petits groupes, des nouvelles thématiques.

 

La Française des Circuits est en tournée actuellement en France. Le tour-opérateur présente aux agents de voyages  sa dernière brochure, « Circuits & Autotours 2019-2020 », sortie en septembre. En plus d’avoir subi un relooking flagrant, la brochure  se veut un outil correspondant aux attentes des vendeurs. Pour cela, Chrystelle Hamel, directrice commerciale du TO, est déjà partie avec son équipes sillonner la France il y a six mois.

 

Un outil conçu pour les pros

Avec ce nouveau look et le nouveau logo, l’idée est de « mettre plus de punch sur notre image » explique la responsable.  Tout en soulignant que « le savoir-faire et l’ADN de la marque ont été conservés ». La nouvelle brochure –unique, comme cette année- comprend « 200 circuits sur 5 continents,  plus 110 autotours modifiables »

 

Pour aider les vendeurs, la brochure de la Française est « une des dernières à comprendre des tableaux de tarifs ». Comme les départs se font de Paris et de province, les prix sont en « rendez-vous sur place » et garantis. « A partir de 2 personne, les départs sont garantis. Et on a ajouté les codes produits pour que les vendeurs s’y retrouvent plus facilement avec le site B2B», explique Chrystelle Hamel.

 

Au cours de son « audit » en mars auprès des agences  sur la Française des Circuits, Chrystelle Hamel a entendu les remarques. Comme « un niveau de prix trop élevé pour les circuits privatisables. L’occasion de repenser l’offre sur 2019-2020 en fonction des destinations (34) qui se prêtent à cette formule pour un coût raisonnable » explique-t-elle.

 

Un service de visas

L’ouverture des départs à Barcelone, Bruxelles et Genève est aussi liée aux remontées terrain. Lorsque les vendeurs expliquent les usages régionaux ou de leurs clients, cela permet d’affiner l’offre. Voire d’innover, comme dans le cas des  visas. La Françaises des circuits offre désormais un service de visas à des prix très compétitifs grâce à un partenariat avec la société Rapid Visa.

 

« On s’occupe de tout, cela évite au vendeur de perdre du temps sur  l’administratif et simplifie la vie du client» justifie la directrice commerciale. De son tour de France et des échanges avec les vendeurs elle a vu l’opportunité de la gamme « Confidentiels ». Une création pour répondre à la demande de voyages en petit groupe (de 8, 12 ou 16 participants). Pour les clients qui recherchent plus de rencontres avec les locaux, plus d’échanges, la gamme des « Voyages Alternatifs » a été développée cette année et de nouveaux thèmes créés.

 

Les workshops sont l’occasion de rappeler les offres tribus et prestations (pack voyageur)  incluses. « On met en évidence nos points forts et les petits ‘plus’ comme les infos vérités (temps de trajet, confort d’un hôtel…). Le client s’y attend, c’est plus simple » signale la responsable. Avec une équipe de 5 commerciaux et 2 coordinatrices des ventes, elle entend ré-affirmer le lien de la Française avec les agences de voyages.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *