Cit veut reconquérir le coeur des agents de voyages

Production

Nouveaux circuits en Emilie-Romagne et dans les Pouilles
Croisière de luxe et trois club Valtur proposés cet été
Repositionnement prévu après la fusion avec Italiatour
Une fois les secousses financières de Cit Evasion passées (voir QDT n° 2321 du 06/02/04) restent les fondamentaux : sa production. En agence depuis une quinzaine de jours, la nouvelle brochure « Vacances italiennes avril-octobre 2004 » du tour-opérateur spécialiste de la botte transalpine veut faire oublier ses difficultés de trésorerie, qui ont d’ailleurs contribué au retard de livraison de 10 jours du catalogue. Cette édition inclut trois nouveaux circuits en autocar de 8 jours et 7 nuits dans deux régions authentiques comme l’Emilie-Romagne avec de superbes cités comme Bologne, Ferrare, Modène ou Parme, et Les Pouilles avec Bari, Vieste ou Brindisi. Mais les formules qui rencontrent le plus de succès sont les autotours. Ainsi pas moins de trois circuits font leur apparition, « la Via Emilia » reprenant pour partie le parcours Emilie-Romagne, « Au cœur de l’Italie », une visite approfondie de la Toscane, et « Sur les terres de Frédéric II ». Pour la première fois, le TO propose une croisière de luxe avec le yacht Tobimava pour une visite de la côte amalfitaine. Enfin, sept clubs entrent dans la production, dont trois établissements Valtur, mais aussi le nouvel établissement Cit Portogreco et le Saracen, une unité qui revient en brochure après trois ans d’absence. Cette production marque la fin d’une ère puisque les prochaines éditions devraient refléter la fusion d’Italiatour et de Cit annoncée par Giovanni Ragusa pour la fin mars. « Nous devrions voir un repositionnement des produits haut de gamme vers la marque Italiatour des produits milieu de gamme vers l’enseigne Cit Evasion », déclare Bernard Delmonte, responsable des brochures Cit. En attendant cette nouvelle segmentation, le TO s’attèle à la reconquête de la confiance des agences de voyages.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *